Cuisine | Mochis : 5 choses à savoir ces douceurs nippones en vogue
Cuisine

Mochis : 5 choses à savoir ces douceurs nippones en vogue

Pauline P. Publié par Pauline P. - le 5 févr. 2022
mochis glaces

Les mochis ? Nous vous parlions justement de ces petites sucreries japonaises pleines de saveurs surprenantes dans notre liste des recettes les plus populaires en 2021. D’où viennent-ils ? De quoi sont-ils composés exactement ? Pourquoi sont-ils adulés aujourd’hui ? Découvrons en plus sur cette sucrerie intrigante...

1. Le mochi, une histoire (très) ancienne

Bien que les mochis gagnent en popularité depuis peu, en réalité, leur origine remonte à plus de 2 000 ans ! En effet, cette gourmandise nous est tout droit venue du patrimoine nippon. Elle appartient d’ailleurs à la famille des “wagashi”, c’est-à-dire des pâtisseries traditionnelles du Japon. Au vu de son ancienneté, il est difficile de connaître le contexte exact de sa création. Apparemment, le mochi serait une version dérivée des fameuses perles de coco chinoises

2. De quoi est composé un mochi ?

Le mochi est une recette à base de farine de riz gluant : c’est de cet ingrédient qu’il tient sa texture élastique telle que nous la connaissons. Pour faire simple, la recette traditionnelle du mochi consiste en une boule de riz gluant sucré avec un cœur de pâte d’haricots rouges. De nos jours, on trouve une grande variété de garnitures, ce qui permet à tout le monde d’apprécier le mochi à sa façon !

3. Des mochis pour tous les goûts

Si c’est la farine de riz qui donne aux mochis cet aspect blanc nacré, ces derniers peuvent également être colorés de vert, de rose ou même de marron. On le doit aux ingrédients de confection de la pâte, auxquels sont parfois ajoutés de la poudre matcha, par exemple. Une façon de varier les plaisirs avec d'autres saveurs et couleurs.

En parlant de saveurs, ce n’est d’ailleurs pas ce qui manque au mochi : son cœur garni offre une grande liberté quant aux ingrédients qu’on l’y met dedans. Il est alors possible d’acheter (et de cuisiner) des mochis aux goûts divers et variés. 

La garniture la plus répandue (après la traditionnelle pâte d’haricots rouges) est la fraise. Sans oublier, les mochis à l’abricot ou à la mangue. 

L’Occident a également apporté sa touche toute particulière aux mochis, en le modernisant avec des ingrédients bien connus et appréciés. Il existe donc des mochis au chocolat, à la vanille, au citron vert ou même au goût mojito ! Aussi, les mochis glacés sont eux aussi une révélation gourmande à tester absolument pour ceux qui apprécient les saveurs givrées !

4. Qui peut déguster les mochis ? Comment ?

Avec une pâte composée à base de riz, de sucre et d’eau, les mochis sont naturellement sans gluten et sans matière grasse. Voilà l’une de leurs nombreuses caractéristiques qui les rend accessibles à tous et donc terriblement en vogue aujourd’hui. 

Et si vous craignez d’abuser de ces sucreries, sachez qu’elles contiennent deux fois moins de calories qu’une pâtisserie classique. C’est une bonne option pour se faire plaisir avec un encas sucré tout en faisant attention. En tant que tradition japonaise, ils sont essentiellement dégustés lors de la cérémonie du thé. 

5. Où acheter des mochis ?

Il n’y a rien de plus facile que de se procurer des mochis aujourd'hui : initialement vendus en épiceries asiatiques, ces derniers ont su gagner les rayons « frais » de certains supermarchés français. Plusieurs sites internet spécialisés proposent eux aussi des mochis, traditionnels comme originaux (le site Maison du mochi, par exemple). Enfin, vous pouvez les réaliser vous-même tant la recette est facile : plus de détails à retrouver ici