Cuisine | Huile de tournesol : quelles alternatives en cuisine ?
Cuisine

Huile de tournesol : quelles alternatives en cuisine ?

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 16 juin 2022
huile de tournesol

Couramment utilisée en cuisine, connue pour sa teneur en vitamines 6 et E, celle que l’on renomme « l’or jaune agricole » se raréfie depuis le début de l’année 2022... Quelles sont les alternatives pour remplacer l’huile de tournesol en cuisine, matière grasse qui se transforme peu à peu en denrée rare ? Nous faisons le point !

L’huile de colza

Tout comme l’huile de tournesol, l’huile de colza possède l’avantage d’avoir un goût peu prononcé, pouvant donc être utilisée avec tout type d’aliments sans altérer le goût de ceux-ci. Riche en oméga 3, 6 et 9, il est préférable d’utiliser celle-ci soit en assaisonnement, soit dans les pâtes à gâteaux ou pour les cuissons douces. On évite de l’utiliser pour frire des aliments.

L’huile d’arachide

Pour les fritures justement et pour toute cuisson à haute température, l’huile d’arachide est idéale ! Attention cependant, elle ne peut convenir aux personnes allergiques aux fruits à coque et aux arachides. Son utilisation est également peu recommandée chez les enfants et les femmes enceintes.

L’huile de coco

Son léger goût sucré en fait une huile idéale notamment pour la préparation de gâteaux et de pâtisseries, mais celle-ci reste utilisable pour la préparation de tout type de plat. À une température ambiante, l’huile de coco est dans un état solide, ce qui peut rendre la préparation de certains plats plus facile. De plus, celle-ci contient les mêmes acides gras que ceux présents dans le lait maternel, considérés comme étant très bons pour la santé. Attention tout de même à ne pas en abuser puisque ces acides gras consommés à trop grande quantité pourraient favoriser l’apparition de cholestérol.

L’huile d’olive

Il s’agit d’une huile raffinée, qui peut être utilisée comme assaisonnement ou pour la cuisson d’aliments puisqu’elle tient très bien à chaud (il est tout de même recommandé de ne pas l’utiliser pour des températures qui seraient trop hautes). Les acides gras présents dans l’huile d’olive permettraient également de prévenir les maladies cardiovasculaires.

L’huile de pépin de raisin

Tout comme l’huile d’olive, celle-ci peut être utilisée pour la cuisson d’aliments. Elle peut aussi servir de base pour une vinaigrette si elle est associée à une huile végétale riche en oméga 3 comme l’huile de lin par exemple. Riche en vitamine E et en antioxydants, elle est réputée pour favoriser la circulation sanguine et préviendrait également des maladies cardiovasculaires et de certains cancers.

L’huile d’avocat

L’huile d’avocat est vivement recommandée pour les assaisonnements puisqu’il s’agit d’une huile mono insaturée. Cependant, celle-ci reste un produit de luxe : elle est rarement conditionnée dans des grandes bouteilles, même s’il s’agit d’une huile qui se prête bien à la cuisson des aliments. 

L’huile de noisette

Considérée comme une huile gastronomique, l’huile de noisette peut être utilisée au quotidien puisque celle-ci est très digeste et son goût ainsi que son arôme sont généralement très appréciés. Souvent associée à des salades ou des crudités, celle-ci se marie aussi parfaitement avec des légumes cuits à la vapeur. Elle fait partie des huiles plutôt coûteuses (tout comme l’huile de noix) et ne doit pas être chauffée.