Écologie | 10 choses à savoir sur le papillon
Écologie

10 choses à savoir sur le papillon

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 16 juil. 2022
papillons fleur

Insecte fascinant, le papillon, avec ses ailes colorées et son vol aérien, attire tous les regards… mais il se fait de plus en plus rare ! Nous assistons, en effet, à une lente disparition des lépidoptères. Faisons connaissance avec ce magnifique insecte.

Tout savoir sur les papillons : savez-vous que... 

  1. Les papillons appartiennent à la famille des lépidoptères ; la larve est appelée chenille et la forme adulte papillon.
  2. Ce sont des insectes qui ont 6 pattes, un corps en 3 parties avec un squelette externe et 4 ailes… leur taille varie de quelques millimètres à 30 cm.
  3. Il existe des papillons de jour et de nuit.
  4. C’est un insecte pollinisateur : grâce à sa bouche en forme de trompe, il se nourrit du nectar des fleurs sur lesquelles il se pose. En s’envolant, il emporte dans ses poils des grains de pollen, de fleur en fleur. Le papillon fait partie, même au stade de la chenille de ces insectes qui pollinisent 70 à 80% des fleurs et il constitue de ce fait un maillon essentiel de la reproduction des fleurs. Les chenilles servent également de nourriture à de nombreux animaux, notamment les oiseaux qui en sont friands.
  5. Il existe environ 150 000 espèces différentes de papillons. Leur durée de vie varie d’une espèce à l’autre, de 2 jours à 10 mois (certains insectes hibernent, comme le papillon citron).
  6. Le cycle de vie d’un lépidoptère est toujours le même : œuf, chenille, chrysalide et enfin papillon. Leurs couleurs vives de leurs ailes s’étiolent à fur à mesure de leur courte vie à force de se frotter contre les plantes… 
  7. Un cas insolite : le Monarque ! Ce papillon est le champion de la migration. Chaque année (entre août et octobre), des millions de Monarque  (papillons orangés avec des bordures noires) quittent les USA et le Canada pour rejoindre le Mexique à plus de 4 000 kms. Ils se reproduisent pendant le voyage et ce sont donc leurs descendants qui retournent le printemps suivant dans le Nord. Ce phénomène est unique dans le monde… mais depuis 2019, leur population connait une chute terrible de 86% due à la destruction de leur habitat et l’utilisation massive de pesticides.
  8. Le plus dangereux : le papillon cendre ! De couleur beige, recouvert de poils, ce papillon nocturne peut se montrer très désagréable ; en effet, ses poils sont urticants et le moindre contact provoque démangeaisons, rougeurs, voire oedèmes. On le rencontre en Amérique du Sud dans les mangroves. Ils sont attirés dans les villes par les lumières.
  9. Les papillons de nuit sont de forme triangulaire, aux couleurs ternes, imitant les végétaux ; ils ont un odorat très développé. C’est la lune qui leur de repère pour s’orienter… par contre, la lumière électrique les désoriente !
  10. Les papillons du jardin les plus communs : le machaon, le citron, la petite et grande tortue, le paon du jour, la piéride blanche…

La lente (mais inexorable) disparition des papillons

Le nombre d’espèces de papillons est en régression : les populations diminuent de 1,6% /an depuis 1972 à cause de l’Homme. Les causes  sont connues et multiples : modification des habitats, pollution, changements climatiques, pesticides, gyrobroyage des bords de routes, destruction des haies…En France, 35 espèces de lépidoptères sont protégées depuis 1993, comme l’Apollon, le Gazé, l’Alexanor. Il y a URGENCE à protéger ces insectes dans le respect de la biodiversité.

Le petit geste ? Ne pas tondre sans cesse sa pelouse ou garder des espaces de pleine nature où les lépidoptères pourront venir butiner… et n’utiliser que des produits naturels !