Écologie | Bioéthanol : de quoi parle-t-on exactement ?
Écologie

Bioéthanol : de quoi parle-t-on exactement ?

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 27 févr. 2022
Bioéthanol voiture

Agroéthanol, bioéthanol, superéthanol ou E85, quelle que soit sa dénomination, ce produit est-il vraiment la panacée en matière de carburant pour nos véhicules, surtout en ce moment, où les prix à la pompe flambent ? Ce qui est sûr, c’est qu’il est « propre » et respectueux de la planète. Essayons d’en savoir plus.

Qu’est-ce que le bioéthanol ?

  • C’est le seul carburant liquide pour moteur à essence qui soit renouvelable et tout de suite disponible puisqu’il est produit à partir de matière première végétale, appelée également biomasse, d’où son nom, qui référence à l’origine vivante végétale (et non fossile comme le pétrole et le gaz).
  • Le bioéthanol est produit en France (sans huile de palme) : il est issu de la fermentation des sucres et de l’amidon contenus dans les betteraves sucrières, les céréales et leurs résidus de transformation.

En résumé ? Maïs, betterave, blé / Moulin, amidonerie ou sucrerie / Fermentation et distillation / Alcool brut / Ethanol pur /  Mélange dans l’essence (SP 85).

A savoir que les drèches et pulpes serviront à l’alimentation animale et à la fabrication de sucre… donc pas de perte !

La production du bioéthanol

Elle reste « confidentielle » : moins de 1% de la SAU (Surface Agricole Utile) et seulement 0,6% de la consommation de carburant, mais elle progresse… La France est le premier pays européen (24% de la production européenne). Ce bioéthanol est fabriqué à partir de matières premières françaises, dans des distilleries implantées dans nos territoires… Ce sont aussi 9 000 emplois agricoles et industriels.

Le bioéthanol, un carburant écologique

Betteraves et céréales absorbent le CO2 en grande quantité dans l’atmosphère pour leur croissance (la photosynthèse), puis transformées, elles produisent du bioéthanol, incorporé à l’essence. Lorsque le moteur fonctionne, il rejette la même quantité de CO2, nécessaire à sa croissance, donc il n’augmente pas l’effet de serre.

Inconvénients Vs. Avantages du bioéthanol

Les inconvénients du bioéthanol

  • Risques de corrosion pour les injecteurs (annulation de la garantie constructeur) et d’oxydes d’azote (gaz irritant), 
  • Surconsommation d’essence (environ + 40%), 
  • Recours à la pose d’un kit Bioéthanol (de 450 à 1200 euros) et reprogrammation du véhicule, éventuellement.

Les avantages du bioéthanol

  • Le E85 est moins taxé, parce que plus écologique, donc moins cher (environ 0,76 euro/l), soit une économie de 50 euros pour 13000 km, par exemple. 
  • Composé de 85% d’éthanol (+ 15% d’essence), il est catégorisé « énergie durable », au bilan carbone neutre. 
  • Il se dégrade beaucoup plus rapidement que les carburants fossiles et sa propreté contribue à la préservation de l’écologie et à la lutte contre le réchauffement climatique. 
  • Dans quelques années,  la 3ème génération de biocarburant, à base d’algues vertes, permettra à la filière de se développer davantage.

En conclusion, rouler au biocarburant reste une solution économique, mais surtout écologique… Il ne faut pas cependant négliger le surcoût de consommation et la pose du kit, vite amorti pour les « gros » rouleurs.

A savoir ? Le biocarburant ne concerne que les véhicules « essence » (pas les diesels), bien entendu !