Écologie | Et si on réduisait notre impact plastique ? Quelques éco-gestes simples à adopter
Écologie

Et si on réduisait notre impact plastique ? Quelques éco-gestes simples à adopter

Pauline P. Publié par Pauline P. - le 1 janv. 2023
plastique sachet

La prise de conscience écologique est devenue une priorité et non une vue de l’esprit. Le respect de l’environnement peut se traduire pour tous par des éco-gestes simples à pratiquer au quotidien. Comment réduire notre empreinte plastique, plutôt dramatique que fantastique ?

Un Français jette en moyenne 1 kg de plastique par semaine, mais seulement 22% des déchets plastiques sont recyclés en France. A partir de ce triste constat, comment réduire son utilisation de plastique à usage unique ? La solution, adopter des éco-gestes et privilégier les alternatives.

4 actions proposées et simples à mettre en œuvre

  1. Eviter la vaisselle jetable et les gobelets (interdit depuis 2020 en France et 2022 en Europe)
  2. Bannir les pailles, les emballages superflus, notamment pour les fruits et les légumes
  3. Ne pas utiliser des sacs en plastique
  4. Se soustraire du savon liquide

Réduire notre impact plastique : les alternatives

  • Se doter d’un verre ou d’une tasse réutilisable (un éco-cup)
  • S’équiper d’une gourde
  • Acheter en vrac
  • Préférer les fruits et légumes non emballés en circuit court
  • Utiliser des sacs réutilisables
  • Acheter du savon liquide ou le faire soi-même
  • Eviter de commander sur Internet
  • Opter pour la consigne
  • S’échapper des sachets et doses individuels
  • Choisir des matières naturelles au lieu des fibres synthétiques
  • Tester les shampoings solides
  • Fabriquer soi-même ses produits ménagers
  • Bien trier ses déchets
  • Remplacer les stylos, briquets, rasoirs et bouteilles
  • Aérer les pièces pour évacuer les particules de plastique en suspension dans l’air
  • Ne pas réchauffer les plats dans un contenant en plastique
  • Prendre conscience de la pollution par les fibres plastiques des vêtements synthétiques
  • Médiatiser le problème des emballages engendrés par les commandes en ligne

Un océan de plastiques

Nos mers et océans sont envahis par les plastiques ; dans le Pacifique Nord existe le 7ème continent, composé uniquement de détritus de plastiques. Ce sont 8 millions de tonnes, éparpillés, flottants, ingérés par la faune marine (les micro-plastiques) pour une surface équivalant à 6 fois la surface de la France ! En 2050, il y aura plus de déchets que de poissons… il y a urgence à agir ! Si fait, il existe des moyens pour lutter contre cette pollution croissante : des barrières flottantes, des aspirateurs aquatiques à déchets (dans les ports), un navire (Projet Manta) qui ramassent les détritus ; « une goutte d’eau » dans la lutte contre cette invasion, la prise de conscience est en route !

Ce sont nos petits éco-gestes quotidiens, dans le respect de notre environnement, qui permettent de réduire drastiquement l’utilisation du plastique. Le temps presse.

Quelques chiffres pour réagir 

  • Depuis 2015, plus de 7 milliards de tonnes de déchets plastiques ont été produits : 9% ont été recyclés, 12% incinérés et 79% accumulés dans les décharges et dans la nature.
  • 73% des déchets sur les plages sont du plastique : filtres de cigarettes, bouteilles, bouchons, emballages alimentaires, sacs ou bacs en polystyrène.
  • La durée de vie du plastique va de 450 ans à l’infini.