Écologie | Objectif Noël zéro déchet : 6 conseils pour s’y mettre
Écologie

Objectif Noël zéro déchet : 6 conseils pour s’y mettre

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 5 déc. 2021
noel fait main

Noël apporte son lot de bonheur, de partage,… mais surtout d’emballages et de déchets inutiles. Alors que nous devons redoubler d’attention face aux enjeux climatiques, la période de fin d’année est - malheureusement - encore un moment synonyme d'hyper consommation et de gaspillage. Pourtant, la fête ne fait pas exception, et s’il y a bien un objectif à atteindre en cette fin d’année, c’est un Noël zéro déchet ! 

#1. Troquer le sapin

Ce premier point est le plus frappant : la production d’un sapin naturel émet 3,1 kilogrammes de CO2, tandis que celle d’un sapin artificiel émet 8,1 kilogrammes. Un autre élément important vient s’ajouter : les sapins artificiels peuvent accomplir leur rôle plusieurs années de suite, contrairement aux sapins naturels. On estime donc que, pour trouver une certaine rentabilité, vous devriez conserver le même sapin artificiel au minimum 10 ans. Que faire ? Face à ces constats, il est grand temps de trouver des alternatives écologiques au sapin

Quelques exemples : des livres disposés en forme de sapin, de la récup’ avec du bois de palette, ou encore fabriquer un sapin en tissu … Tout est bon à prendre ! Retrouvez nos 5 idées pour fabriquer soi-même un sapin de Noël.

#2. Oust les décorations achetées 

Le sapin n’est rien sans les décorations qui vont avec. Pour rester dans le même état d’esprit du Noël zéro déchet, quoi de mieux que d’opter pour des ornements naturels, ou encore mieux : du fait-maison ! Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais il existe des alternatives à tout quand on s’en donne la peine ! 

Prenons l’exemple de l’une des décorations favorites des enfants : les sprays de neige artificiels. Ces produits chimiques peuvent être remplacés par du Blanc de Meudon mélangé à de l’eau, pour un résultat absolument bluffant.

#3. Offrir intelligemment

Réfléchir à sa consommation de cadeaux est indispensable pour un Noël zéro déchet réussi. A défaut de réaliser des achats compulsifs et inutiles, prenez le temps de vous renseigner sur les besoins de l’un et de l’autre, et si votre emploi du temps vous le permet, confectionner quelques cadeaux vous-même. A vrai dire, c’est LE moment d’exprimer votre créativité, avec des produits faits-maison personnalisés. Certes, cela vous prendra plus de temps, mais c’est d’autant plus agréable lorsque l’on sait que ces cadeaux feront le bonheur de vos proches. 

#4. Sensibiliser ses proches

Sans être trop insistant(e) sur le sujet, il est bon de sensibiliser votre entourage concernant votre objectif écologique. Car le « zéro déchet » n’est pas un mode de consommation éphémère qui ne dure que le temps des fêtes ! Une bonne façon d’inviter ses proches à suivre le mouvement ? Leur offrir des présents à la fois utiles et écologiques ! On pense, par exemple, à des gourdes résistantes, à des piles rechargeables, ou encore à des plats réutilisables. La liste est bien longue !

#5. Éviter les emballages

Vos cadeaux sont enfin prêts ? Il ne reste plus qu’à les emballer. Et si votre première pensée est de vous servir de papiers cadeaux, alors c’est un réflexe à laisser de coté immédiatement. Chaque année, les emballages à eux seuls sont responsables d’une émission de 11 000 tonnes de CO2.

Pour éviter les gaspillages liés au papier cadeau, plusieurs alternatives s’offrent à vous. La plus répandue est le kraft : il suffit de dessiner quelques motifs sur ce papier pour sublimer votre cadeau ! on fait le plein d'idées dans notre article dédié.

#6. Penser au repas écolo 

Le repas fait bien évidemment partie intégrante de Noël, et tout comme les précédents points, il s’agit d’un réel enjeu écologique. La condition la plus importante pour favoriser le zéro déchet, c’est de cuisiner soi-même. Les mots d’ordre ? Produits bio, locaux et de saison ! Enfin, la viande, elle aussi, est très polluante de par sa production. Ainsi, vous pouvez même devenir végétalien le temps d’un repas (si vous ne l’êtes pas déjà) !