Retour X
Écologie | Petite voiture électrique : une solution écologique à la mobilité urbaine ?
Écologie

Petite voiture électrique : une solution écologique à la mobilité urbaine ?

Proposé par Pauline Picquette - le 3 mai 2021
© michael marais

Votre mission ? Utiliser le moins possible votre voiture, surtout en ville. Pourquoi ? Pour préserver le climat - son réchauffement irréversible, pour réduire les pollutions... Mission impossible, au vu des habitudes ? Pas vraiment ! 

Des solutions existent et ont de plus en plus le vent en poupe, dont la voiture électrique, qui représente un réel atout en matière de pollution intra-urbaine. Les villes sont des lieux où il y a le plus d’alternatives à la voiture individuelle et thermique (bus, vélo, covoiturage), en tenant compte, néanmoins de paramètres contraignants. De facto, la voiture électrique ne représente pas LA solution idéale : les embouteillages (dans les grandes villes), les impacts écologiques (fabrication des voitures et des batteries, production de l’électricité...), mais elle reste une piste intéressante. Voyons cela de plus près.

Pourquoi choisir une petite voiture électrique ?

  • Le choix est vaste en matière de voitures électriques en ce moment, les constructeurs multiplient les modèles.
  • Les voitures électriques peuvent tirer leur épingle du jeu côté climat, on l’a bien compris ! Elles émettent peu de CO2, mais pas seulement ; elles agissent sur l’éco-toxicité, sur la consommation des métaux et de l’eau, sur l’occupation de l’espace (plus petites) et sur notre santé.

In fine, pour réduire ces impacts, on choisit un véhicule plus petit et léger, avec une batterie pas trop grande… Le critère le plus important, c’est le poids !

Avantages et inconvénients de l’électrique 

Ce type de voitures est équipé d'un ou plusieurs moteurs électriques, alimentés par des batteries qui se rechargent chez soi (prise spéciale) ou à l’extérieur (bornes sur des parkings ou des stations-services). Il existe des voitures hybrides, qui possèdent un moteur électrique et un moteur thermique et des hybrides rechargeables, qui se rechargent en roulant par exemple.

  • Quels sont les avantages ? Ils sont nombreux ! Plus propre (moins de CO2 et de particules), moins taxée, plus connectée, moins d’entretien, plus silencieuse, boîte auto, stationnement gratuit (dans certaines villes), aides à l’achat, made in France...
  • Des inconvénients à prendre en compte ! Le prix à l’achat (+30% environ), l’autonomie (pas l’idéal pour les longs trajets), les bornes peu nombreuses, les batteries (8 ans de longévité) et leur recyclage, la pollution zéro (pas vraiment, 120g de CO2/100 km).

Zoom sur la batterie 

Le temps de charge est très important : le conducteur averti doit programmer les meilleures tranches horaires. En pleine journée quand la production est maximale et surtout éviter les moments de pointe de consommation entre 18 et 21 heures (en hiver)… Le véhicule, de ce fait, participe à l’équilibre du réseau électrique.

Autre point important : le contrôle technique, l’entretien

La réglementation est la même que les autres voitures : au bout de 4 ans, puis tous les 2 ans. Tous les points de contrôles habituels et ceux, spécifiques, à l’électrique : le dispositif anti-démarrage, le câble de charge, les tresses de masse,...

Et demain, tous à l’électrique ?

On ne pourra pas tous utiliser l’électrique et surtout, rouler de la même façon qu’aujourd’hui : on ne ferait que déplacer les impacts sur l’environnement. En effet, sa production reste un souci pour la bonne santé de la planète, à cause des batteries… MAIS ce type d'alternatives fait partie des solutions actuelles.

Pour conclure ? La voiture électrique a sa place dans un avenir de mobilité durable, mais pas toute seule ! Elle doit entrer en combinaison avec le vélo, les transports collectifs, le covoiturage… et la marche !