Retour X
Loisirs | Rencontre avec quelques célébrités dans notre belle France
Loisirs

Rencontre avec quelques célébrités dans notre belle France

Proposé par Pauline Picquette - le 13 sept. 2020

Cézanne, Clémenceau, Jeanne d’Arc, Madame de Sévigné, Soutine,... Et si vous partiez à la rencontre de ces figures emblématiques qui ont marqué l’histoire de notre pays le temps d'une visite ? 

1. Approcher « le Tigre » à Saint-Vincent-sur-Jard (Vendée)

Dans une petite maison de pêcheurs sur le sable, entrez pour y découvrir quelques pièces de plain-pied, aux volets verts avec vue sur mer et un jardin créé par son ami Claude Monet : vous êtes chez Georges Clémenceau. C’est ici, en effet, dans sa Vendée natale, que le « Tigre » se retira à la fin de sa vie : une retraite simple au charme intemporel et romantique. Il écrivit, là, de merveilleux poèmes à son dernier amour…

2. Retrouver Jeanne à Troyes (Aube)

En sillonnant le cœur de la ville, partez à la découverte des 27 églises de la cité : Sainte-Madeleine, la basilique Saint-Urbain, la Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint- Paul, où Jeanne d’Arc fit halte en 1429. Immergez-vous dans le vieux quartier médiéval aux maisons du XVIème aux teintes pastel, en torchis à pans de bois et glissez-vous dans la ruelle des Chats.

3. S’imaginer en explorateur à Langres (Haute-Marne)

Girault de Prangey, pionnier de la photographie, fit revivre ses souvenirs de Syrie et d’Egypte dans sa villa des Tuaires, à son retour d’Orient en 1845. La ville de Diderot met à l’honneur ce grand voyageur avec une magnifique exposition.

4. Admirer comme Cézanne à Beaurecueil (Bouches-du-Rhône)

Près d’Aix-en-Provence, dirigez-vous vers l’est, traversez le village du Tholonet, puis prenez la direction de Beaurecueil : là, s’ouvre à votre regard un magnifique point de vue pour admirer la montagne Sainte-Victoire, que Cézanne a peinte au moins 60 fois.

5. Grimper pour Philippe Le Bon à Dijon (Côte-d’Or)

Défier la tour Philippe Le Bon à Dijon mérite l’effort fourni pour grimper les 316 marches : on embrasse, à 46 mètres au-dessus du sol, les toits aux tuiles vernissées de la cité ducale.

6. Toucher au cœur à La Flèche (Sarthe)

Le 4 juin 1610, le cœur d’Henri IV était transporté dans l’église du collège des Jésuites que le bon roi Henri avait fondé à La Flèche. Chaque année, la ville fête cette translation durant la « Henriade » : cela vaut bien une messe !

7. Relire Madame de Sévigné à Grignan (Drôme)

Avant de vous perdre dans les champs de lavande, au pied du château de Grignan, sous un ciel immaculé bleu azur, allez déguster une glace artisanale sous la verrière XIXème du Claire de la Plume… de Madame de Sévigné.

8. Dormir avec Richard Cœur de Lion à Fontevraud (Maine-et-Loire)

A l’abbaye de Fontevraud, vous pouvez passer la nuit dans l’une des 54 chambres de la cité monastique. Privilège unique : se déplacer librement jour et nuit au cœur des 13 ha de l’abbaye royale du Moyen-Age et s’aventurer dans l’église à la découverte des gisants d’ Aliénor d’Aquitaine, de son mari Henri II Plantagenêt, et de leur fils Richard Cœur de Lion.

9. Se rafraîchir avec Soutine à Céret (Pyrénées-Atlantiques)

Source d’inspiration pour Soutine, peintre russe précurseur de l’expressionisme, Céret est célèbre pour sa place des Neuf Jets où il fait bon s’y rafraîchir à l’ombre des platanes. La fontaine agit comme un havre de fraîcheur, l’été, et le peintre en résidence a immortalisé le lieu au gré de son regard.

10. Rencontrer le simple à Ygrande (Allier)

Emile Guillaumin, nominé au prix Goncourt 1904 pour « La vie d’un simple », a marqué son époque par la force de ses écrits et le réalisme de ses romans sur la condition sociale difficile et rude du monde paysan, en ce début de siècle. La ville d’Ygrande a reconstitué le cadre de vie du modeste métayer - écrivain en un lieu dédié également à la naissance du syndicalisme agricole.