Retour X
Maison | Comment fabriquer un nichoir pour les petits oiseaux ?
Maison

Comment fabriquer un nichoir pour les petits oiseaux ?

Proposé par Pauline Picquette - le 19 sept. 2020

Les petits oiseaux nichent au printemps, mais la pose d’un nichoir doit s’effectuer bien avant. Il est recommandé de le faire en automne ou en début d’hiver. Pourquoi, nous direz-vous ? Et bien les oiseaux choisissent très tôt leur lieu de nidification et ils s’affairent à construire, en général, leur nid dans des cavités naturelles, haies ou murets,.. Donc pour pallier à leur recherche d’habitat, on peut proposer une alternative en fabriquant un nichoir... Suivez le guide ! 

Pourquoi construire un nichoir ?

Espèces cavernicoles, mésanges, chardonnerets, moineaux et autres volatiles de nos jardins, aiment à nidifier dans des milieux naturels en pleine quiétude. Mais les cavités naturelles (arbres morts, murs, haies,...) sont en nette diminution : les haies sont détruites, les vieux bâtiments sont murés, sans compter les pesticides dans les campagnes...

Donc :

  • Le nichoir va rendre possible l’installation d’une petite famille de passereaux : les petits seront en sécurité (enfin, on l’espère !).
  • Le nichoir va permettre, également, d’observer les différentes espèces.
  • Le fait de construire un nichoir est aussi une action pédagogique intéressante à réaliser avec les enfants : on les sensibilise à la faune de proximité, ils font des recherches, ils bricolent, ils se renseignent sur les associations de défense des oiseaux (la LPO), les pistes sont nombreuses...

Fabriquer un nichoir : les choses essentielles à savoir 

Quelques astuces et règles sont à observer : 

  • Utiliser du bois non-traité, 
  • Choisir du mélèze, sapin ou chêne, 
  • Prendre des planches assez épaisses (1,5 mm d’épaisseur et 15 mm de largeur), 
  • Bien joindre les planches (humidité) et ne pas poncer, 
  • Passer de l’huile de lin afin que le bois résiste aux intempéries… et attendre quelques semaines pour l’odeur, 
  • Poser le nichoir au moins à 2 mètres de haut (gare aux chats !), 
  • Ne pas visser dans l’arbre, mais plutôt attacher avec du fil de fer… ou poser sur un mur bien stable sur le support, 
  • L’orienter vers le sud-est dans un endroit calme à l’abri des vents dominants, 
  • Ne pas peindre ou décorer le nichoir,
  • Vérifier l’état du nichoir chaque année et le nettoyer.

La construction du nichoir en elle-même

Chaque espèce d’oiseau a des exigences en terme de nid, surtout en terme de trou d’en vol dont le diamètre varie selon le petit volatile.

Nous vous proposons un nichoir adapté aux diverses espèces de nos jardins : le nichoir « boîte à lettre ».

  • 1 fond : 136 x 136 mm
  • 1 toit : 136 x 200-230 mm (en trapèze)
  • 1 toit : 140 x 140 mm
  • 1 face entière : 136 x 200 mm
  • 1 face avant : 136 x 200 mm
  • 1 trou d’envol situé à 150 mm au-dessus du plan du plancher

Le diamètre du trou est variable de 25 mm à 45 mm selon l’oiseau : 25 pour les mésanges bleues ou noires, 28 pour le gobe-mouche, 32 pour le moineau ou la sittelle,...

A proximité du nichoir ?

Pensez à l’environnement de proximité du nichoir en :

  • gardant des haies mixtes, des arbres morts, des tas de bois,...
  • laissant pousser des fleurs pour leurs graines en hiver (tournesols, cosmos,...), 
  • installant un point d’eau (une mare par exemple) où viendront se rafraîchir les passereaux, 
  • tondant la pelouse haute pour attirer les insectes, 
  • plantant des arbres fruitiers.

Nos petits oiseaux de nos campagnes et de nos jardins sont en grand danger… et certaines espèces en voie de disparition. Nichoirs, mangeoires et abreuvoirs contribuent à les sauver et à participer au respect de la biodiversité.

A savoir : Le principal prédateur des petits passereaux est le chat domestique, redoutable chasseur ! Ce sont plus de 75 millions d’oiseaux par an qui sont chassés par l’animal préféré des Français. Une solution existe : accrocher une clochette au collier du chat qui préviendra l’innocente victime !

Petite liste des petits oiseaux du jardin les plus courants : les mésanges, le rouge-gorge, le chardonneret, la sittelle, le moineau, le verdier, le bouvreuil, la bergeronnette, le bruant zizi, la fauvette,...

Crédit photos: © shutterstock