Écologie | Réchauffement climatique : des associations et des artistes attaquent l'Etat
Écologie

Réchauffement climatique : des associations et des artistes attaquent l'Etat

Jean-baptiste Giraud Publié par Jean-baptiste Giraud - le 31 déc. 2018
Réchauffement climatique : le compte à rebours est enclenché.

L'Etat a deux mois pour répondre à "l'affaire du siècle" 

Juliette Binoche, Marion Cotillard, le youtubeur Max Bird... plusieurs personnalités, artistes et influenceurs ont rejoint la démarche initiée par plusieurs associations de défense de l'environnement. Celles-ci ont décidé d'attaquer l'Etat en Justice, pour "action insuffisante contre le réchauffement climatique". 

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux assemble les messages de soutien de ces différentes personnalités et artistes à cette action, baptisée "l'affaire du siècle". Les ONG à la manoeuvre dans cette affaire sont : Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France.

Techniquement, les ONG n'ont pas réellement assigné l'Etat en Justice, mais transmis un mémoire de "demande préalable" dans lequel sont listés les manquements de l'Etat, par rapport à ses engagements publics, notamment ceux actés par des traités. L'Etat a deux mois pour répondre à cette demande préalable gracieuse. A l'issue de ce délai, les ONG pourront décider de saisir la justice administrative. 

Inaction climatique : la pétition frôle les 2 millions de signatures

Une pétition lancée dans la foulée sur le site laffairedusiecle.net avait recueilli 1,93 million de signatures, le 31 décembre au matin, à la publication de cet article, non loin de l'objectif que ses initiateurs s'étaient fixé de 2 millions de soutiens. 

François de Rugy, le ministre de la Transition écologique, a réagi à l'action des ONG en déclarant que "ce n'est pas dans un tribunal qu'on va faire baisser les émissions de gaz à effet de serre". En revanche, il s'est déclaré agréablement surpris par "l'engouement des internautes français pour ce message porté par de nombreux personnages influents du web. Je suis heureux que les citoyens s'expriment pour lutter contre le dérèglement climatique. Il faut faire entendre la voix du climat. Sur ce sujet, le pire ennemi, c'est l'inertie". 

Et d'affirmer dans la foulée que le succès de cette pétition est peut-être aussi une "réplique au mouvement des Gilets Jaunes". Autant dire que le sujet de la taxe carbone a de fortes chances de revenir sur le devant de la scène en 2019.