Écologie | Canicule : vigilance orange dans cinq départements
Écologie

Canicule : vigilance orange dans cinq départements

Marie-eve Wilson-jamin Publié par Marie-eve Wilson-jamin - le 24 juin 2019
canicule © © Shutterstock

L’été s’est installé en France avec une hausse subite des températures. Un épisode de canicule intense durera entre cinq et sept jours, à partir de lundi 24 juin sur la majeure partie de l'Hexagone, à l’exception de la Bretagne.

Cinq départements de l'Île-de-France en vigilance orange canicule

Le thermomètre affiche 30°C, voire plus, partout en France à partir de lundi 24 juin, obligeant Météo France à placer cinq départements de l'Île-de-France en vigilance orange en raison de la canicule. Il s'agit de Paris et sa petite couronne ainsi que la Seine-et-Marne. La vigilance doit prendre fin, au plus tôt, mardi 25 juin à 7 heures. 

L'air chaud en provenance du Sahara doit encore affecter la région parisienne ainsi qu'une grande partie du pays durant la semaine du 24 juin. Les températures vont encore monter de quelques dégrés, et ce, un peu plus chaque jour, avertit l'organisme de prévision. 

Les nuits chaudes elles aussi

Météo France alerte ainsi : « Les températures maximales, s'élevant d'abord entre 33 et 35 degrés mardi, atteindront jusqu'à 38 degrés, localement 40, au plus chaud de l'épisode jeudi ». Et malheureusement, pas de répit : « Les nuits seront également chaudes avec des températures qui ne descendront pas sous les 19 à 21 degrés ».

Il s'agit d'une canicule inhabituelle à cette période de l'année et même sans précédent pour le mois de juin. Et pour cause, la plupart des canicules se déroulent en juillet et en août. Or, la durée du jour est à son apogée au mois de juin, ce qui rend difficile le rafraîchissement nocturne. Et dans les grandes villes, la situation est pire puisque les surfaces minérales (bâtiments, chaussée…) emmagasinent l’énergie et créent des îlots de chaleur urbaine.

À lire aussi : Quelle quantité d'eau par jour ?