Retour X
Actualités | Le gouvernement veut interdire la vente d'œufs de poules élevées en batterie
Actualités

Le gouvernement veut interdire la vente d'œufs de poules élevées en batterie

Proposé par Sybille De-la-rocque - le 19 févr. 2018

Selon une annonce du ministre de l’Agriculture, les œufs que vous achèterez en France proviendront, d’ici 2022, exclusivement d’élevages en plein air.

Vers la fin des poules en cage ?

Le gouvernement est décidé à interdire à la vente les œufs de poules élevées en batterie. Cette promesse de campagne d’Emmanuel Macron est en passe de devenir réalité, si l’on en croit une annonce faite par le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, dimanche 18 février 2018, lors du Grand rendez-vous Europe 1/CNews/Les Échos.

« Les œufs coquille seront issus d’élevages de plein air et plus d’élevages en cage », a ainsi indiqué le ministre. « C’est un engagement de campagne et il sera tenu. »

La grande distribution s’engage contre les élevages en batterie

Lorsqu’il parle d’« œuf coquille », le ministre parle des œufs qui sont achetés « bruts » en magasin. Et la future loi qui encadrera leur production, ne concerne que ces œufs. Tous ceux qui sont utilisés dans la transformation de produits alimentaires, tels que les gâteaux ou encore les sauces, ne seront pas concernés et les fabricants pourront continuer à utiliser des œufs de poules élevées en batterie.

Le gouvernement suit ainsi une tendance née il y a plusieurs mois, à la suite de la révélation du scandale sur les conditions de vie des poules élevées en cage. Depuis, les consommateurs mais aussi les enseignes de grande distribution sont devenus plus exigeants quant à l’origine des œufs et plusieurs groupes comme Auchan, Carrefour ou encore Intermarché, ont tous pris des mesures pour ne plus vendre d’œufs qui ne proviendraient pas d’élevages de plein air.

À lire aussi Œufs de poules : comment bien les choisir ?

Crédit photos: © Shutterstock