Santé / Bien-être | Le mois de juin arrive : attention aux pollens de graminées
Santé / Bien-être

Le mois de juin arrive : attention aux pollens de graminées

Publié par Sybille De-la-rocque - le 28 mai 2018

Le mois de juin annonce l’invasion des pollens de graminées. Dans son dernier bulletin, le Réseau national de surveillance aérobiologique appelle les personnes allergiques à la prudence.

Les pollens de graminées explosent au mois de juin

Sur tout le territoire, les pollens continuent à envahir l’air et à provoquer rhinites et crises d’asthme chez ceux qui souffrent d’allergies. Cette semaine, selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), ce sont les pollens de graminées qui feront le plus de victimes.

Ces pollens, issus de plantes telles que le blé, l’orge, l’avoine ou encore les roseaux et le maïs, ont un potentiel allergisant très élevé, et c’est en juin que survient leur pic dominant.

La pluie pourrait nettoyer l’air de tous les pollens

Dans son dernier bulletin allergo-pollinique, le RNSA estime que « le risque associé à ces pollens sera majoritairement élevé à très élevé, même si les zones de hautes altitudes et côtières seront un peu épargnées ». L’organisme précise cependant que « de longues périodes pluvieuses pourront limiter la dispersion des pollens et soulageront les allergiques ».

Les graminées ne seront pas les seuls pollens à éviter cette semaine. Le RNSA précise également que les pollens d’oseille et de plantain seront localement présents, à un niveau faible cependant. Sur la côte méditerranéenne, les pollens d’olivier et de chêne sont également associés à un risque moyen.

À lire aussi Pollens : 7 conseils pour se protéger