Retour X
Écologie | Un nouveau phoque retrouvé mutilé dans le Pas-de-Calais
Écologie

Un nouveau phoque retrouvé mutilé dans le Pas-de-Calais

Proposé par Sybille De-la-rocque - le 24 mai 2018

Dans le Nord-Pas-de-Calais, un quatrième phoque vient d’être retrouvé mort et mutilé sur une plage. L’association Sea Sheperd France menace de monter la garde sur les plages.

Un phoque retrouvé mutilé sur la plage de Gravelines

Sur la plage de Gravelines, dans le Nord-Pas-de-Calais, un nouvel acte barbare vient d’être commis. Un phoque, mutilé et tué, a été retrouvé par des marcheurs. C’est le quatrième depuis le début de l’année et l’association Sea Sheperd France, qui s’engage pour la préservation de cette espèce, s’inquiète.

« L'animal découvert hier par une de nos sympathisantes sur la plage des Gravelines a été décapité, sa queue, ses nageoires ont été sectionnées et son épaule perforée », indique ainsi l’association de défense des animaux dans une publication Facebook. « À ce stade, on ne peut pas dire si ces mutilations ont été faites ante ou post mortem ni si l'animal est mort des suites de ces mutilations ou s'il a été capturé dans un filet de pêche mais l'acharnement du ou des bourreau(x) ».

Sea Sheperd France pourrait monter la garde sur les plages

Même si l’association n’accuse personne en particulier, elle insiste sur le fait que ces actes sont perpétrés alors même que « le collectif anti phoques » œuvre pour que cette espèce soit retirée des espèces protégées et qu’ainsi, elle puisse être chassée. Leur argument principal : le phoque mange trop de poissons et nuit ainsi à la pêche locale.

Pour défendre ces animaux, Sea Sheperd France a décidé de se porter partie civile « dans ce dernier cas comme dans les précédents ». L’organisation a par ailleurs offert 10.000 € à quiconque donnerait une information permettant d’identifier les auteurs de ces mutilations et a promis que si un nouveau phoque était retrouvé mort, dans ces conditions, ses militants viendraient désormais monter la garde sur les plages.

À lire aussi 10.000 € à qui retrouvera les tueurs de phoque du Pas-de-Calais

Crédit photos: © Shutterstock