Actualités | Que signifie le terme « température ressentie » ?
Actualités

Que signifie le terme « température ressentie » ?

Sybille De-la-rocque Publié par Sybille De-la-rocque - le 19 janv. 2017
Froid

Sur la plupart des chaînes météo, la température officielle se confronte à la température ressentie, pourquoi cette différence parfois très élevée ?

La différence peut être très élevée entre température officielle et ressentie

La vague de froid qui s’abat sur la France s’est intensifiée depuis ces derniers jours et les températures battent des records. Les thermomètres ont relevé quelques -11° à Ambert ou Aurillac, -12° à Super Besse ou encore -13° tout en haut du Puy de Dôme.

Mais si les températures officielles tournent autour de -10°, les météorologues parlent souvent des températures ressenties, celles que notre corps perçoit, et qui peuvent être bien éloignées de la réalité. Mais que signifie réellement cette expression ?

Une formule mathématique pour calculer la température ressentie

La « température ressentie » est apparue dans les années 40 aux États-Unis mais n’a été étayée par des études scientifiques que dans les années 2000. Cette notion procède d’un vrai calcul fait par les météorologistes en fonction de la température réelle et de la vitesse du vent. Par exemple, une température de 0° équivaudra à 3° ressentis si au même moment souffle un vent de 10 km/h. Si ce dernier est de 20 km/h, la température ressentie sera alors de -5° et ainsi de suite.

À l’origine de cette expression, il y a donc une formule mathématique très complexe qui permet de déterminer la température qui sera ressentie par votre peau à un moment T et qui vous donnera une idée plus précise de la véritable température que vous devrez affronter en sortant.

À lire aussi : Vague de froid : la France risque-t-elle la panne générale ?