Actualités | Quelles sont les situations météorologiques courantes en France ?
Actualités

Quelles sont les situations météorologiques courantes en France ?

Laura J. Publié par Laura J. - le 16 mai 2022

Aux confins du continent européen et de l’Océan Atlantique, la France est influencée par deux types de climats : continental et surtout océanique, types de climats que nous présentions dans un précédent article sur les influences observées en France métropolitaine. Regardons aujourd’hui ensemble comment ces climats influencent les situations météorologiques observables dans l’Hexagone. Ainsi, vous comprendrez parfaitement ce qui est présenté dans nos bulletins météo et nos newsletters !

Une influence des multiples climats qui se rencontrent

Nous le disions en introduction, c’est surtout le climat océanique qui influence les évènements météorologiques dans notre pays, mais aussi le climat continental, ainsi que dans une moindre mesure le climat polaire et subtropical.  Les conséquences de ces rencontres ? L’apparition de cinq situations météorologiques types, à savoir :

  • Les conditions anticycloniques ;
  • Les flux d'ouest perturbé ;
  • Les flux de sud à sud-ouest ;
  • Les flux de nord à nord-ouest ;
  • Le retour d'est.

Ceux dont c’est le métier, les prévisionnistes, étudient la circulation de l'atmosphère en altitude, c’est-à-dire à environ 5 500 m. Ils estiment qu’à chaque situation correspond des phénomènes météorologiques particuliers, qu’ils appellent un « temps sensible ». Des exemples ? Le temps pluvieux, ensoleillé, venteux, froid, etc. Ce « temps sensible » va dépendre de la localisation géographique ainsi que de la saison. Par exemple, un flux perturbé de nord-ouest n'aura bien évidemment pas les mêmes conséquences à Brest ou à Nice, en hiver et en été.

Les 5 situations météorologiques

Ces situations sont définies par les mouvements de l'atmosphère sur notre territoire et sont identifiables par l'origine des masses d'air en présence, mais aussi par le positionnement des centres d'action (c’est-à-dire des anticyclones et des dépressions). Voyons comment se caractérisent ces situations !

  • Les conditions anticycloniques 

Elles sont observées quand la France est protégée du flux perturbé par un anticyclone. Elles sont synonymes d'un temps généralement calme et sec.

Ce sont ces situations qui assurent le beau temps en été. Si ces conditions durent plusieurs jours, de fortes chaleurs ou une canicule peuvent alors être observées. Sur le relief, des orages peuvent se produire en cours d'après-midi.

En hiver, l’humidité en surface est piégée par l’anticyclone et peut entrainer ainsi de la bruine ou des chutes de neige. Quand l'air est en revanche plus sec et le ciel dégagé la nuit, on peut alors observer de fortes gelées.

  • Les flux d'ouest perturbé 

Bien que plus rare en été, cette situation peut se produire toute l’année et engendre un défilé rapide de perturbations. La rencontre d’air froid en altitude sur l’Océan et de l’anticyclone composé d’air chaud des Açores engendre un flux qui traverse la France d’ouest en est.

  • Les flux de sud à sud-ouest 

Ce type de flux apporte des masses d'air d'origine subtropicale qui sont chargées de chaleur et d'humidité. En hiver, il est gage de douceur et de pluie, mais pendant la saison estivale, il génère de l'instabilité et engendre donc des orages. C’est avec lui qu’une période de temps chaud et ensoleillé peut être suivie d’une dégradation orageuse très importante (fortes rafales de vent, fortes pluies, localement grêle)  et des températures plus fraiches.

  • Les flux de nord à nord-ouest 

Situation fréquemment observable au printemps, à l'automne et en hiver, elle est synonyme de temps maussade engendré par la descente d’air polaire qui provoque de gros écarts de température sur la verticale. Naissent ainsi de cumulus et cumulonimbus, nuages très instables qui apportent averses en été, chutes de neige en hiver et giboulées au printemps.

  • Le retour d'est

Cette situation plus rare est caractérisée par une circulation atmosphérique venant des pays de l’est qui bloque la circulation des perturbations océaniques classiques sur l'Europe de l'Ouest. Cette situation de blocage qui résiste plusieurs jours donne naissance à des perturbations actives. 

L’hiver, l’air froid continental engendrera des chutes de neige abondantes sur de grandes portions du territoire. L’été, cette situation est rarement observable mais fait naitre des épisodes pluvieux importants caractérisés par un rafraîchissement.