Actualités | La région où on trouve le plus de fumeurs est...
Actualités

La région où on trouve le plus de fumeurs est...

Marine Tertrais Publié par Marine Tertrais - le 27 oct. 2017
Le Grand-Est est la région où l'on fume le plus en France.

Les campagnes de prévention contre le tabac et ses dangers se multiplient, pourtant, dans certaines régions de France, le nombre de fumeurs est encore très important. C’est le cas dans la région Grand Est.

1,3 million de fumeurs dans le Grand Est

Le mois de novembre est également le « Mois sans tabac », une opération lancée par l’organisme public Tabac Info Service, pour aider les fumeurs à arrêter la cigarette. Les mentalités changent sur cette question du tabac, mais dans certains territoires, en France, le tabac est encore bien présent. C’est le cas du Grand Est. Dans cette région, 1 adulte sur 3 fume quotidiennement.

Selon le dernier baromètre de Santé Publique France daté de 2014, 1,3 million de personnes déclarent fumer. Sur une région qui compte 5,5 millions d’habitants, ces chiffres sont très importants. Les jeunes sont particulièrement touchés par le tabagisme : 32 % des jeunes qui habitent en Champagne-Ardenne fument. C’est aussi le cas de 31 % des jeunes de Lorraine et 28 % des jeunes Alsaciens.

Une situation préoccupante dans l’Est

Pour réduire de manière significative le nombre de fumeurs dans cette région, l'Agence régionale de santé (ARS) a décidé de faire de la lutte contre le tabagisme une priorité. « Le tabac est une drogue dure légale », déplore le docteur Annick Dieterling, en charge de la prévention à l'ARS, au micro de France bleu. « Le tabagisme est d'une banalité affligeante, on ne se retourne pas sur quelqu'un qui fume dans la rue. Il faut changer l'image du tabac. »

La situation est urgente car, selon Christophe Lannelongue, directeur général de l’ARS Grand-Est, depuis 2010, le nombre de cancers du poumon chez les femmes a explosé dans cette région ( 20 %). Selon différentes analyses, le nombre important de fumeurs dans l’Est s’explique par la dégradation de la situation économique, mais également par le contexte frontalier : au Luxembourg, les prix sont 30 % à 40 % moins élevés. 

À lire aussi Tabac : le paquet de cigarettes coûtera bientôt 10 €