Actualités | Vagues de chaleur : les bons réflexes à adopter
Actualités

Vagues de chaleur : les bons réflexes à adopter

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 12 juil. 2022
femme chaleur

Les températures grimpent, grimpent, grimpent... Pour éviter d'avoir chaud comme un garde royal britannique sous son bonnet d’ours, il est important d’adopter au plus vite de nouveaux réflexes. Comment détecter les premiers symptômes d’un coup de chaleur ? Que faut-il faire (et ne pas faire) lors d’une période de canicule ? Nous faisons le point.

Canicule : les bonnes habitudes à adopter

  • Arrêtez les activités physiques. En clair, pas de jogging, de bricolage, ni même de jardinage. 
  • On arrête de jouer aux starlettes avec nos lunettes fumées ! On préfère les trottoirs ombragés. Les chapeaux et casquettes sont bien évidemment de mise.
  • Niveau dress-code, on évite les robes rouges ou noires. Elles feront de nous la proie idéale du soleil. 
  • Un conseil à voler à nos amis américains : la douche à toute heure. Le matin, à midi, avant les repas... Dès que vous vous sentez un peu humide, sale ou écarlate, n'hésitez pas. Attention à ne pas abuser de la quantité d'eau utilisée. 
  • Le mauvais plan de l'été ? Abuser du pastaga et du rosé en terrasse ! Avec la chaleur, on mise sur les boissons non alcoolisées et rafraîchissantes comme l'eau minérale principalement ou les jus de fruits. Un bon moyen d'éviter la déshydratation tant redoutée des vacanciers. 
  • Enfin, plutôt qu’être en nage, allez vous baigner ! 

Détecter et prévenir les maux causés par la forte chaleur

  • Crampes symptomatiques : dans l'abdomen, les bras, les jambes... Elles sont souvent dues à un effort physique intense. Pour les éviter, on repousse les gros travaux à l'automne en s'épargnant au maximum.
  • L'épuisement : très fréquent chez les personnes âgées, il se manifeste principalement par de la fatigue et, paradoxalement, des insomnies.... N'hésitez donc pas à faire une sieste en milieu d'après-midi.
  • Le coup de chaleur : c'est le plus spectaculaire. Le corps dépasse les 40 degrés et de violents maux de tête, une confusion ou des convulsions se font sentir. Pour éviter une fin dramatique à ce scénario catastrophe, appelez immédiatement le 15 (Samu) dès les premiers signes.

Dans tous les cas, soignez une personne présentant ces symptômes à l'ombre ou dans un endroit frais. Ensuite, pas de pudeur : retirez ses vêtements, aspergez-la d'eau fraîche et éventez son visage. 

Comment minimiser les impacts de la chaleur à la maison ?

Chaque année, de nombreuses personnes sont victimes de la chaleur... jusqu'à en perdre la vie dans leur maison ou appartement.

Il faut savoir que lorsque la température extérieure est de 21 degrés, il fait 4 ou 5 degrés de plus en appartement.

"Il fait trop chaud chez vous" : un air de déjà-vu par plus de 25 degrés à l'ombre... Pour y remédier, on pense à :

  • Maintenir stores et volets fermés tant que la chaleur persiste. 
  • Aérer les pièces dès qu'il commence à faire frais.
  • Limitez l’utilisation de la télé, ordinateurs ou gros appareils électroniques, qui sont de gros générateurs de chaleur. 
  • Achetez des brumisateurs ou des ventilateurs : classiques, mais terriblement efficaces.