Santé / Bien-être | Le pain serait-il mauvais pour notre santé ?
Santé / Bien-être

Le pain serait-il mauvais pour notre santé ?

Publié par Sybille De-la-rocque - le 7 sept. 2016

Le pain est de toutes les tables françaises, et pourtant, il soulève aujourd’hui de nombreux débats. Pour notre bien-être et notre santé, faudrait-il s’en méfier ?

Le pain de blanc et le pain de mie sont à consommer avec modération

Le pain est incontestablement une valeur sûre de la gastronomie française. Selon une récente étude, plus de 9 Français sur 10 affirment avoir toujours du pain chez eux quand 51 % estiment ne pas pouvoir s’en passer au quotidien. Mais si, chaque année, ce ne sont pas moins de six milliards de baguettes qui sont vendues dans les boulangeries françaises, le pain est aujourd’hui parfois regardé avec méfiance.

Le pain est-il vraiment bon pour la santé ? Certains nutritionnistes soulèvent la question. S’ils sont réputés pour apporter des glucides complexes, des fibres, des vitamines et des minéraux à ceux qui en consomment, ils sembleraient que tous les pains ne se valent pas. Le pain blanc, tout comme le pain de mie, sont souvent décriés en raison de leur index glycémique élevé qui peut provoquer un pic insulinique au moment de sa digestion et entraînera une sensation de faim quelques temps après.

Les pains aux céréales sont à bannir

Au petit-déjeuner, il est préférable de choisir du pain complet ou du pain de seigle. Ces derniers sont plus riches en glucides complexes. Les nutritionnistes s’accordent en revanche pour bannir les pains aux céréales qui contiennent trop de sucres rapides.

Face à la multitude de pains proposés dans les boulangeries françaises, nombreux sont les Français qui se tournent aujourd’hui vers les valeurs sûres du pain bio. Ce dernier est naturellement plus sain pour la santé dans la mesure où les céréales à l’origine de sa fabrication n’ont pas reçu de traitements à base de pesticides. Le pain sans gluten fait également de nombreux adeptes. Plus digestes, il est recommandé pour toutes les personnes qui souffrent d’une intolérance à cette protéine. Attention toutefois aux pains sans gluten industriels, ils sont souvent composés de nombreux additifs, de sucres et de graisses.

À lire aussi : Les Français consomment chaque année moins de pain