Santé / Bien-être | Se soigner grâce à la médecine chinoise
Santé / Bien-être

Se soigner grâce à la médecine chinoise

Publié par Marie Desbonnet - le 3 sept. 2018

Acupuncture, phytothérapie, massage… la médecine chinoise séduit un nombre croissant de personnes en Occident. Zoom sur cette forme de médecine traditionnelle venue de Chine.

Qu’est-ce que la médecine chinoise ?

En médecine traditionnelle chinoise, une personne est considérée en bonne santé lorsque l’énergie (« Qi ») circule bien dans son corps, qu’il n’y a ni manque, ni excès. Les perturbations d’ordre psychique, physique et environnemental peuvent venir troubler cette harmonie énergétique et créer des anomalies (douleurs, maladies, troubles du sommeil…).

Dans cette médecine, le corps et l’esprit sont étroitement liés. C’est l’une des raisons qui poussent un grand nombre de personnes, en France notamment, à se tourner vers la médecine traditionnelle chinoise, reprochant à la médecine occidentale de nier cet aspect.

Quelles sont les pratiques de médecine chinoise ?

On peut diviser la pratique de la médecine chinoise en 5 branches :

- La pharmacopée, basée sur des milliers de plantes ;
- L’acupuncture, qui consiste à insérer des aiguilles sur des points précis du corps ;
- Le massage, qui a pour but d’harmoniser le Qi ;
- La diététique, qui comprend un ensemble de règles d’hygiène
- Le Qi gong, une sorte de gymnastique.

Quelles maladies la médecine chinoise peut-elle guérir ?

En théorie, la médecine traditionnelle chinoise peut agir sur tous les mots. Son efficacité est reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé pour de nombreuses pathologies.

Mais elle a surtout un rôle préventif : en rééquilibrant les énergies, c’est-à-dire en prenant soin de son corps et de son esprit dans un environnement sain, on limite l’apparition de maladies.