Cuisine | 6 choses que vous ne savez sûrement pas sur la noix
Cuisine

6 choses que vous ne savez sûrement pas sur la noix

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 6 déc. 2021
noix

La noix - à la chair tendre et au parfum subtil - est le fruit « star » de l’automne. Entière, broyée, en poudre ou concassée, elle est reconnue pour ses bienfaits nutritionnels… et les Français l’adorent ! Partons à sa découverte.

1. La fiche d’identité de la noix

  • La noix, est un fruit à coque, issue du noyer commun, qui pousse dans les régions tempérées.
  • Famille : les juglandacées
  • Elle est enveloppée par le brou, l’écorce qui recouvre la coquille qui mesure entre 4 et 5 cm. Une fois extraite du brou, on trouve la coquille qui renferme 2 cerneaux, le nom du fruit que l’on mange… le brou est utilisé dans la teinture du bois.

2.  Un peu d’histoire autour de la noix

  • Une riche histoire qui remonte à plus de 7 000 ans avant JC ; c’est l’une des denrées alimentaires les plus anciennes. Les noix proviennent de Perse et elles ont voyagé le long de la route de la soie (entre l’Asie et le Moyen-Orient), puis vers l’Europe et enfin vers les Amériques.
  • Au 13ième siècle, elle a connu ses heures de gloire : l’huile était utilisée dans la peinture (pour lier les pigments de couleur), mais aussi pour éclairer les cathédrales et les grands monuments.
  • En France, ce fruit est cultivé surtout dans le Dauphiné (Isère) et le Périgord (Dordogne) : la nuciculture est une vraie richesse pour ses régions.

3. Les types de noix

La noix peut se présenter sous différentes formes : 

  • La noix-coque, soit fraîche-récoltée à maturité, elle est vendue sans transformation, une fois le brou ôté, elle est riche en nutriments- soit sèche-lavée, puis séchée, elle se conserve toute l’année à l’abri de la lumière, dans un endroit sec et frais.
  • Les cerneaux de noix, vendus aux grossistes et magasins, utilisés en pâtisseries, notamment.

4. Les variétés de noix

Il en existe plusieurs en fonction de leur origine géographique :

  • La noix de Grenoble (AOC) : on trouve la Franquette, la Mayette, la Parisienne (gros calibre)
  • La noix du Périgord (AOC) : La Franquette, la Grandjean, la Marbot et la Corne

5. Les atouts « Santé » de la noix 

C’est le fruit de l’automne, un concentré d’énergie (100 gr de noix = 684 calories).

  • Des vitamines E et B, des minéraux (magnésium, phosphore et potassium), des oligo-éléments (fer, zinc, cuivre), des protéines de qualité, des fibres (pour le transit) et surtout des lipides, de type Oméga3 pour lutter contre le risque de maladie cardio-vasculaires et le cholestérol.
  • La noix ne fait pas grossir grâce à sa teneur importante en fibres (satiété), cependant, il ne faut pas trop en abuser, une poignée/jour suffit.

6. Côté cuisine : la choisir, la conserver et la préparer

  • On la choisit à l’oreille… en la secouant : si le fruit ne bouge pas dans sa coquille, vous pouvez les acheter les yeux fermés !
  • On la consomme seule (avec du fromage, c’est délicieux), ou dans diverses préparations : gâteaux, poêlées de légumes, salades…
  • Notre recette favorite ? Le gâteau aux noix, l’incontournable ! 150 gr de sucre en poudre, 20 cerneaux de noix, 6 biscuits à la cuillère, 20 gr de beurre, 200 gr de noix pilées, 1 cuiller à soupe de rhum (facultatif) et 5 œufs (attention, on sépare les jaunes des blancs).

L’anecdote : Que signifie un éclairage à la noix ? Au Moyen-Age, on remplissait une coquille de noix avec de l’huile (de noix) que l’on brûlait. La combustion (et la lumière produite) de quelques minutes permettait d’aller se mettre au lit. D’où un éclairage qui éclaire et qui dure peu.