Retour X
Cuisine | 6 choses que vous ne savez sûrement pas sur la pastèque
Cuisine

6 choses que vous ne savez sûrement pas sur la pastèque

Proposé par Pauline Picquette - le 27 juil. 2021

C’est le fruit le plus désaltérant de l’été, on le trouve sur tous les étals. Dans la pastèque, tout se mange, enfin presque ! On la croque à pleines dents ou on la cuisine à l’envi, sucrée ou salée. Partons à la découverte de ce fruit aux multiples vertus santé.

1. La fiche d’identité de la pastèque

  • Le « citrullus lanatus » ou melon d’eau, appelons-le « pastèque » est une plante herbacée de la famille des cucurbitacées. On distingue 3 grands types de fruits : les pastèques à chair amère (prisée en Afrique et en Inde pour ses graines), celles à chair blanche (le melon d’Espagne) pour la confiture et les fruits à chair sucrée, par son côté désaltérant.
  • Les fruits sont ronds ou oblongs avec une peau verte ou marbrée, à chair rouge,  jaune, blanche ou verdâtre avec des graines noires ou rouges. Les pastèques pèsent en général de 2 à 5 kg, voire 30 kg pour les plus grosses.
  • On trouve des fruits sans pépins en Europe alors que certaines variétés à grosses graines sont recherchées, notamment en Afrique ; en effet, ces pépins sont riches en protéines, glucides et lipides. Broyés, ils donnent de l’huile ou de la farine, ou torréfiés et assaisonnés dans des salades. In fine, même le « blanc » du fruit se mange également, vinaigré et mariné, associé à des plats salés.

2. Un peu d’histoire

Découverte, il y a 3 500 ans, la pastèque était petite à chair blanche et amère. Elle serait originaire d’Afrique de Sud et ce sont les Egyptiens qui l’auraient améliorée pour en faire ce fruit que nous connaissons aujourd’hui. Elle voyagera des rives du Nil jusqu’en Orient et ailleurs.

3. Les bienfaits de la pastèque 

La pastèque aide notre organisme à bien fonctionner grâce à ses nombreuses qualités. C’est d’abord un fruit gorgé d’eau (à 90%), c’est peu dire, donc peu calorique (30 calories/100 grammes) ; il possède du sucre, des fibres et des nutriments essentiels : vitamines A, B6 et C, des antioxydants (lycopèdes et acides aminés), du potassium, du magnésium. Il est surtout riche en citrulline, un acide aminé.

Ses atouts santé sont nombreux : il augmente la vitalité des vaisseaux sanguins et favorise leur dilatation, il réduit l’hypertension artérielle et protège les cellules des dommages liés au stress. La pastèque serait aussi bénéfique en cas de courbatures (richesse en eau sucrée). 

4. Les variétés de pastèque 

Elles sont nombreuses et sont cultivées dans le sud de la France puisqu’elle aime le soleil, mais aussi l’eau et a donc besoin d’être bien arrosée. 

Citons la Sungold, la Jaroski, l’Alana, la Catherine, la Céline, le Sugar Baby, la Fashion sans pépins,...

La culture de la pastèque est la même que les autres cucurbitacées : paillage, binage et sarclage pour l’humidité, sol enrichi en compost et de l’eau. 

5. La pastèque en cuisine

Quelques recettes sucrées ou salées à préparer d’urgence pour se régaler ? Pastèque marinée au soja, Blanc de pastèque aux anchois, Gaspacho de pastèque et pour se rafraîchir, une eau de pastèque bien évidemment !

6. Anecdote autour de la pastèque 

Au Japon (le pays où tout est possible), dans la région de Zentsuji, la pastèque est carrée, eh oui ! Elle est cultivée dans des bocaux en verre cubiques. Etonnant, mais plus facile à empiler et à stocker… Mais aussi beaucoup plus chère !