Retour X
Cuisine | 7 choses que vous ne savez sûrement pas sur la cerise
Cuisine

7 choses que vous ne savez sûrement pas sur la cerise

Proposé par Pauline Picquette - le 1 mai 2020

Elle va bientôt arriver sur nos marchés et pointer le bout de son nez... rouge ! Nous parlons bien évidemment de la cerise, l’un des fruits à noyau préféré des Français aux nombreuses qualités nutritionnelles et aux saveurs sucrées. Apprenons à la découvrir un peu plus... avant de la déguster ! 

1. La fiche d’identité de la cerise

  • Famille : rosaceae
  • Nom scientifique : prunus cerasus,
  • Bon à savoir : 1er fruit à noyau de l’année. Sucrée ou acidulée, la cerise se consomme crue ou cuite, sa peau est en général rouge, voire noire ou jaune orangée, 
  • Qualités : elle est peu calorique et possède de nombreuses qualités nutritionnelles : riche en fibres, en vitamines B et C, en minéraux et en antioxydants.

2. Connaissez-vous l’histoire de la cerise ?

Le premier cerisier sauvage remonterait à plus de 3 000 ans avant notre ère ! Les Romains l'auraient ramenée d'Asie Mineure en Europe (73 après JC). En France, la cerise s'impose dans les vergers au Moyen Âge, mais c'est Louis XV qui encouragera la culture et la production.

3. La production et la récolte de la cerise

Le cerisier apprécie le froid hivernal, mais craint les hivers rigoureux. Il a besoin de soleil et d'un peu d'eau sauf avant la floraison où il doit être beaucoup arrosé.

La saison est courte - de mai à fin juillet - et pour le producteur, une attention constante est nécessaire pour une bonne production. La récolte est entièrement manuelle et les circuits de distribution sont courts en raison de la fragilité du fruit.

La culture des cerisiers est importante dans le sud de la France : Rhône-Alpes, Provence et Pyrénées-Orientales ; la 1ère fraise de nos marchés est celle provenant de Céret.

4. Les variétés de cerises

La France cultive une douzaine de variétés mais la principale étant des cerises de la famille des bigarreaux, douces à croquer : la Burlat, la Summit, la Reverchon,...

D'autres variétés de cerises sont consommées pour la cuisine notamment la Merise, la Griotte et la Guigne.

5. Les cerises, comment les choisir et les déguster ?

  • Règle n°1 : les plus beaux fruits sont les plus sains. La meilleure cerise doit être charnue, brillante et colorée, avec un pédoncule (la queue) bien attaché.
  • Règle n°2 : les manger le jour même si possible, mais on peut les conserver 3 jours à température ambiante et même 5 jours au frigo.

Conseil : il est préférable d'acheter ses cerises en vrac, sans conditionnement pour respecter l'environnement !

6. La cerise, comment la manger ?

Il y a mille et une manières de savourer notre fruit préféré : salé ou sucré, à vous de choisir et de vous faire plaisir ! 

  • Modes de cuisson de la cerise : en confiture (15 min dans un confiturier), en coulis (8 min de cuisson) ou en compote.
  • Conseils : toujours bien rincer les cerises et les dénoyauter avant de les cuisiner.
  • Quelques idées de recettes à base de cerises : l'indémodable clafoutis aux cerises, mais aussi la tarte aux cerises et pistaches, le flan aux cerises, la neige de yaourt et sa compote de cerises,...

7. Voyagez au Japon avec la cerise

Au Japon, le cerisier est planté pour ses qualités ornementales (variété à fleurs) : à la floraison, le pays se couvre de fleurs blanches et roses : un magnifique spectacle naturel, à voir au moins une fois dans sa vie ! Pour les Japonais, le cerisier est symbole de pureté et de prospérité.

Crédit photos: © shutterstock