Retour X
Cuisine | 7 choses que vous ne savez sûrement pas sur la figue
Cuisine

7 choses que vous ne savez sûrement pas sur la figue

Proposé par Pauline Picquette - le 1 sept. 2020

La figue, moelleuse et sucrée, est le fruit du soleil et des saveurs du sud par excellence ! Fruit ? Il s'agit à vrai dire d'une « inflorescence » en terme botanique... mais nous l’adorons comme elle est ! Découvrons tous les secrets de cet emblème du bassin méditerranéen que nous adorons dévorer de juillet à novembre.

1. La fiche d’identité de la figue

  • Famille : les moracées
  • Espèce : Ficus carica
  • Culture : Le figuier doit être planté dans un endroit abrité du vent et bien ensoleillé. C’est un arbre fruitier peu rustique d’une grande longévité qui aime avoir la tête au soleil et les pieds au frais…très prolifique.
  • Récolte : Les figues sont des fruits denses, fermes et souples, de forme de goutte d’eau écrasée d’environ 40 mm de diamètre. Elles sont disponibles sur les marchés entre la mi-juin et le début du mois de novembre pour les plus tardives. Cependant, on distingue 2 types de figuiers : ceux à unique fructification annuelle (en automne) et ceux à double récolte, en juillet-août (grosses figues très parfumées) et la seconde en septembre-octobre.
  • Quelques chiffres : La région Provence-Côte d’Azur et les Pyrénées- Orientales fournissent l’essentiel de la production française de figues fraîches soit 2 000 t/an. La récolte est peu importante, les figues sont importées des pays méditerranéens (Espagne, Italie, Maroc, etc)

2. Petite histoire autour de la figue

Le figuier est un classique du paysage méditerranéen : il est présent depuis des millénaires. Originaire de l’Asie Mineure, il sera cultivé ensuite par les Egyptiens, les Hébreux, …les Grecs et les Romains faisaient une large consommation de figues, fraîches ou séchées.

En France, la figue pointe son nez »violacé » au XIV ième siècle mais c’est encore Louis XIV qui va en développer la culture. Aujourd’hui, la production se concentre dans le Sud- est de la France (à Solliès-Pont dans le Var).

3. Les variétés de figues

Il existe 700 variétés de figues mais on les classe en 2 catégories :

  • Les figues blanches : à l’épiderme vert-pâle ou vert-jaune et la pulpe rouge-bleu sucrée
  • Les figues colorées ou noires(les plus nombreuses et sucrées) : à l’épiderme rouge-violet ou rouge-brun et à la chair plus ou moins foncée

Les espèces les plus communes sont la Violette de Solliès (AOP en 2006), la Senyora et la Figue de Bordeaux.

4. Ses atouts santé

  • Elle joue un rôle équilibrant dans l’alimentation grâce à sa densité élevée en minéraux.
  • Elle entre en complément en vitamines B et P ;
  • Elle est indulgente pour la ligne (apport énergétique raisonnable).
  • Elle est riche en fibres,  stimule les intestins et possède des vertus laxatives.
  • Elle concentre les anti-oxydants.
  • Séchée, elle multiplie par 4 sa valeur énergétique (bonne pour les sportifs).

5. Comment choisir et conserver la figue ?

  • On doit être charnue et ferme, parfumée et mûre à point (après la cueillette, elle ne mûrit plus).
  • On la conserve au maximum 4 jours ou 8 jours au réfrigérateur en l’enveloppant dans un torchon et on la sort 30 min avant de la déguster.

Conseil : la peler au voisinage de la queue ( présence de latex qui peut provoquer des irritations)

6. Côté cuisine

  • En mode « Crue » : on la rince et on la sèche et on ne l’épluche pas en principe ! Elle se marie très bien, crue, avec du fromage blanc, une salade de fruits, un fromage de chèvre ou de brebis, un tartare de saumon.
  • En mode « Cuite » : rôtie avec du miel, en accompagnement avec du magret de canard, un rôti de porc, dans un muffin,... 20 min au four, 5 min à la poële et 40 à 60 minutes pour la confiture.
  • La recette facile (vraiment facile !) : le Millefeuille de figues au chèvre (15 minutes). Il vous faudra 12 figues fraîches, 1 bûche de chèvre, 2 cuillères à café de miel, 2 cuillères à café de moutarde, 2 cuillères à café de vinaigre balsamique, de l’huile d’olive, du sel et du poivre.

7. Anecdotes et expressions sur la figue

  • « Aimer seulement la vie encore plus que les figues » (W. Shakespeare)
  • La figue, « nourriture des athlètes » selon Platon
  • « Vivre de figues », dans la Rome antique, signifiait vivre dans la paresse et la bonne chair.
  • « Mi-figue, mi-raisin », une expression qui a traversé les siècles : au XVème siècle, les marchands corinthiens mêlaient à leurs célèbres raisins des morceaux de figues séchées bien moins chères. Les acheteurs italiens, découvrant la supercherie, avaient une expression entre colère et satisfaction ! 
Crédit photos: © shutterstock