Retour X
Cuisine | 7 choses que vous ne savez sûrement pas sur la tomate
Cuisine

7 choses que vous ne savez sûrement pas sur la tomate

Proposé par Pauline Picquette - le 29 mai 2020

Rouge, pulpeuse, excellente pour la santé, symbole des beaux jours,... Elle est arrivée dans nos assiettes depuis quelques jours : nous parlons bien évidemment de la tomate ; le fruit-légume le plus consommé dans le monde. Rouge, jaune, marron ou noire, petite ou grosse, ronde ou oblongue, on l’adore crue ou cuite, surtout lorsqu’elle vient du jardin !

1. La fiche d’identité de la tomate

  • Famille : Solanacées
  • Nom scientifique : Solanum lycopersicum L.
  • Couleur des fleurs : jaune
  • Exposition : soleil et chaleur, à l’abri du vent
  • Type de sol : fertile 
  • Plantation : semis d’avril à fin juin (sous serre dès février)
  • Récolte : de juin à octobre
  • Quelques chiffres : chaque Français en consomme 20kg /an ; consommées en France depuis 200 ans ; 860 000 tonnes produites en France surtout en Bretagne, dans le Val de Loire, le Sud-Est ; enfin, c’est pas moins de 115 millions de tonnes de tomates consommées dans le monde sous toutes ses formes ! Elle n’a pas à rougir de son succès !

2. Ses qualités et ses atouts santé

La tomate possède de nombreux atouts ; ce fruit est riche en fibres, en oligo-éléments et en vitamines C. Elle contient également du lycopène - un antioxydant de la famille des carotènes - abondant et efficace, qui s’avère être une excellente protection contre le développement des maladies cardiovasculaires, le cholestérol et le vieillissement.

3. Connaissez-vous l’histoire de la tomate ?

  • On connaît la tomate depuis le XIIème siècle, les Incas (Pérou) seront les premiers à la cultiver : une grande variété de formes et de couleurs est déjà proposée sur les marchés à cette époque.
  • Au XVème, les Conquistadors espagnols la découvrent au Mexique et la ramènent en Europe.
  • Espagne, puis Italie où les Italiens la surnomment « pomme d’or » (pomodoro), la tomate voyage ! Mais à cette période, elle est considérée comme « toxique » ! Elle est donc cultivée en plante ornementale.
  • Au XIXème siècle, elle sera réhabilitée comme fruit aux vertus curatives et devient très populaire.
  • Mangées cuites puis crues, les tomates sont devenues les stars de nos plats cuisinés depuis ! 

4. La culture de la tomate 

Deux solutions sont possibles pour cultiver la tomate : j’achète mes plants de tomates (coût important ) ou je me lance dans les semis. Attention, il faut savoir alors qu’il vous faudra de la patience, du matériel et... un peu de travail pour produire vos propres tomates : 

  • Option 1 : les semis et la serre

L’idéal, c’est d’investir dans une serre de taille moyenne : la tomate est un fruit fragile, et sa culture exige des règles si l’on désire faire une belle récolte.

Les grandes étapes : je sème les graines sous-abri dès mars et je repique les plants, une fois les gelées écartées (vers la mi-mai), en pleine terre dans la serre pour une récolte plus précoce en juillet.

  • Option 2 : les plants achetés ou donnés

Les grandes étapes : après la mi-mai, je mets en pleine terre les plants de tomate en suivant ces 10 étapes : 

  1. Je creuse un trou de 30 cm, large de 15 cm, 
  2. J’ameublis la terre autour, 
  3. Je place le tuteur, 
  4. Je mets un engrais organique (un purin d’ortie ou de la poudre d’os) au fond du trou,
  5. Je recouvre de 10 cm de terre, 
  6. Je dépose délicatement le plant, trempé au préalable 1h dans de l’eau, 
  7. Je couche légèrement le plant, 
  8. Je recouvre de terre, 
  9. J’attache le plant au tuteur, 
  10. Et surtout, j’arrose ! 

Conseils du jardinier : taillez en enlevant les « gourmands » (sauf les tomates cerises), mettez des « jupes » de plastique pour les protéger, enterrez au moins 20 cm de tige, plantez des étiquettes au pied des tomates pour les reconnaître… et toujours arroser au pied !

Bon à savoir : si vous n’avez pas de jardin, il est toujours possible de cultiver des tomates cerises (de préférence) dans des jardinières ou dans des pots sur le balcon (toujours au soleil et à l’abri du vent).

5. Bons et mauvais voisins de la tomate 

  • A privilégier : pensez aux roses et œillets d’Inde : des protections efficaces contre les pucerons et diverses maladies. 
  • A éviter : ne plantez surtout pas de carottes, de poireaux, de laitues ou de melons à proximité de vos tomates : ils ne font pas bon ménage !

6. Les variétés

Il existe 10 000 variétés de tomates... ! Les plus connues ? Les tomates grappes, les tomates cerises, l’olivette, la cœur de pigeon, la chair de bœuf, la Saint-Pierre,... il y en a pour les goûts, les formes et les couleurs !

7. Comment conserver des tomates ?

On la conserve 4 à 5 jours dans un endroit frais en évitant le frigo. On la déguste de mille façons, on l’accommode selon ses envies, on la cuisine selon… sa culture : retrouvez nos deux recettes express pour vous y mettre dès maintenant.

Crédit photos: © shutterstock