Écologie | Isoler sa maison : les 4 premières choses à faire
Écologie

Isoler sa maison : les 4 premières choses à faire

Laura J. Publié par Laura J. - le 6 nov. 2022

Vivre dans une habitation mal isolée, c’est vivre avec de nombreux désagréments. La déperdition de chaleur va en effet non seulement vous coûter potentiellement beaucoup d’argent, mais en plus, cela est très désagréable et pesant au quotidien. N’oublions pas non plus qu’à l’avenir, les législations vont se durcir et vendre ou louer un bien mal isolé – aussi appelé communément passoire thermique – sera de plus en plus compliqué. Autant donc prendre les choses en main et commencer dès maintenant à isoler votre maison. Vous aurez en plus l’avantage de profiter des aides de l’Etat pour réaliser vos travaux, alors pourquoi s’en priver ? Il faut cela dit savoir par où débuter. Découvrez quels sont les changements qui vous feront économiser le plus d’énergie le plus rapidement !

La toiture

Nous le savons tous, la chaleur monte. C’est ainsi vers les plafonds et la toiture que les températures seront les plus élevées. C’est donc logique : si votre toiture est mal isolée, toute la chaleur va se volatiliser en un rien de temps. Les experts estiment que 30 % de la déperdition de chaleur se fait par là… C’est donc par ici que vous devez débuter vos travaux.

Attention, cela ne veut pas nécessairement dire que vous devez faire refaire l’intégralité de la structure, surtout si cette dernière est encore récente. Il suffit parfois de travailler sur l’isolation des combles – par l’intérieur donc – en posant des rouleaux ou des plaques de ouate de cellulose, de la laine végétale, de l’argile expansée ou bien encore du liège.

Les murs

Le deuxième responsable de la déperdition d’énergie, ce sont les murs de la maison, puisque 25 % de la chaleur y passe. Pour éviter cela, deux solutions s’offrent à vous.

Si vous avez un beau budget, vous pouvez isoler la façade par l’extérieur. Un expert posera un bardage sur tout l’extérieur de la maison et ce revêtement empêchera le froid de rentrer et le chaud de sortir. C’est la méthode la plus efficace, mais elle est coûteuse

Reste alors pour les budgets plus serrés l’isolation par l’intérieur. Comme pour l’isolation des combles et de la toiture, il suffit de placer des panneaux ou bien des rouleaux d’isolant et de les couvrir avec une paroi en contreplaqué.

Les fuites d’air

Un peu partout dans notre maison, des petits espaces mal comblés laissent s’échapper l’air de la maison. 20 % de la chaleur est ainsi perdue… Il vous faudra donc traquer ces trous et les colmater.

Où sont-ils situés ? Vous les trouverez en règle générale autour des portes et des fenêtres. Faites donc le tour de vos boiseries et tentez de débusquer tous les lieux de fuite d’air.

Attention à ne pas oublier toutefois une chose importante : l’air doit être renouvelé dans la maison pour que l’humidité ne s’installe pas. Une fois les fuites comblées, pensez donc à installer un système de VMC pour que l’aération se fasse.

Le vitrage

A la quatrième place des éléments de la maison permettant le plus de déperdition d’énergie se trouve les vitrages, avec 15 % de la chaleur qui s’échappe par là.

N‘hésitez donc pas à vous concentrer sur les portes et les fenêtres et à remplacer vos simples vitres par du double voire du triple vitrage qui sera bien plus isolant. En plus d’économiser de l’énergie, cette rénovation va vous permettre également de moins entendre les bruits de l’extérieur. Parfait si vous êtes en ville par exemple !