Retour X
Famille | Nous avons testé le journal de famille connecté : une bonne surprise ?
Famille

Nous avons testé le journal de famille connecté : une bonne surprise ?

Proposé par Pauline Picquette - le 26 mai 2020

Un journal papier, unique en son genre, qui ne traite que d’un seul sujet : vos proches et leurs péripéties... En voici une bonne idée ! Partager, transmettre, échanger, réinventer les distances, garder le lien et le consolider : nous ne nous pouvons qu’applaudir ce type de services... qui fait du bien ! Intrigués, nous avons donc testé Famileo, My Tribu News ou encore Neveo, 3 grandes applications proposant de (re)connecter les générations par ces astucieuses gazettes familiales.

Un journal familial connecté : quoi ? Pourquoi ? 

C’est un fait, l’émergence d’Internet et le développement fulgurant des nouvelles technologies ont vivement aidé à consolider l’échange et la communication. Partage de photos et de messages, discussion régulière sur des groupes de conversation privés, appels en vidéo,... : il est devenu plus simple de communiquer, de garder contact avec ses proches et de gommer la distance géographique

Tout le monde s’y est mis, génération des grands-parents y compris. Prenons l’exemple du groupe WhatsApp comprenant grands-parents, parents et enfants... qui ne cessent de se multiplier depuis quelques années. 

Mais, ne l’oublions pas : nous ne sommes pas tous égaux face à ces outils digitaux. Le cap numérique n’est pas une logique et une évidence pour chacun, ne sous-estimons pas ce point... et ne jugeons pas. Aussi, certaines personnes (dont notamment la génération des seniors) privilégient encore beaucoup les médias en format papier... Il est alors important de rester à l’écoute de ces besoins, et c’est ici que le journal connecté entre en jeu : mêler le digital au réel.

Comment fonctionne cette drôle de gazette ?

Un journal de famille connecté, comment ça marche ? Et bien figurez-vous que le principe comme l’utilisation de cette plateforme est extrêmement simple. Il suffira qu’une personne de la famille crée un compte en ligne (payant), puis cette dernière invitera les membres de la tribu à se joindre à ce réseau privé. Dans ce nouvel espace qui vous est réservé, vous pourrez alors ajouter des photos, écrire des mots,... comme vous le feriez dans un groupe de conversation. 

Bon à savoir : il est généralement possible de lier ce compte de famille à l’un de vos réseaux sociaux favoris.

Modifier, ajouter, enlever un mot, une photo,... Chacun pourra laisser court à son imagination et à ses émotions au quotidien. Au fil des jours, le journal se créera et à la fin du mois, ce melting-pot de souvenirs et d’anecdotes sera envoyé à la personne choisie par voie postale... Et les autres membres de la tribu le recevront bien évidemment également, mais en forme numérique. Ingénieux, vous ne trouvez pas ?

Cette gazette de famille peut-être utilisée mensuellement, mais aussi plus occasionnellement ou simplement pour un évènement.

Famileo, Neveo ou My Tribu News : quel journal familial choisir ?

Quelques sociétés se sont lancées, il y a quelques années, sur ce marché intéressant... qui compte désormais de nombreuses familles françaises : 

1. Familio, « Le journal qui fait le bonheur des grands-parents »

  • A partir de 5,90€ par mois (une gazette envoyée par mois)
  • Différentes fréquences au choix (3 formules au choix)
  • 30 messages par gazette
  • Jusqu’à 60 personnes par famille
  • Partenariat avec la Poste (opération « Veiller sur mes parents »)

2. Neveo, « Le journal de votre famille à destination des grands-parents ! » 

  • A partir de 9,99€ par mois (une gazette mensuelle de 50 photos)
  • Jusqu’à 50 photos par journal 
  • Accessible en plusieurs langues

3. My Tribu News, « L’appli qui reconnecte les générations »

  • A partir de de 7,50€ par mois (abonnement annuel - gazette de 14 pages)
  • Au choix : 6, 10 ou 14 pages
  • Engagement écologique 

N’oublions pas la livraison dans tous les pays du monde (pour le même prix), l’application mobile, la simplification d’utilisation,... communes aux 3 sociétés. Et si on essayait ?

Crédit photos: © shutterstock