Retour X
Actualités | Que planter en automne ?
Actualités

Que planter en automne ?

Proposé par M6 Météo - le 20 sept. 2013

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le début de l’automne est la meilleure période pour planter de petits arbres fruitiers. Ces derniers vont en effet pouvoir bénéficier d’un sol réchauffé par l’été, ce qui leur permettra d’établir un bon système racinaire avant l’hiver. Avec un peu de chance, vous pourrez peut-être même gouter aux plaisirs des premiers fruits dès l’été prochain !

Les framboisiers, les muriers, les groseilliers ou encore les cassissiers sont donc les (nouveaux) bienvenus dans votre jardin ! Plus grands, plus robustes, les cerisiers, noyers, pêchers, pommiers, poiriers, pruniers et même les vignes sont également invitées !

Le mois de septembre peut également être l’occasion de planter quelques nouvelles planches de fraisiers. Si, généralement, c’est au début du printemps que les fraisiers envahissent les jardineries, annonçant ainsi le retour des beaux jours, c’est en fait en fin d’été et au début de l’automne qu’il convient de les planter. Comme nous l’avons déjà évoqué, cette période de l’année offre aux nouvelles plantations une terre encore chaude, et humide, très favorable à leur développement !  

Cassis © Diana Taliun - Fotolia.com

Plantation de fraisiers © coco - Fotolia.com

 

L’automne, c’est pour tous les amoureux du potager l’occasion de planter les « légumes feuilles » qui ne craignent pas les rudesses de l’hiver...

C’est notamment l’heure de planter les plants de choux issus des semis d’août et septembre ! Et si l’une des plus célèbres chansons de notre enfance peut laisser penser qu’il est difficile de planter les choux, il n’en est rien ! Il vous suffit en effet de les enterrer dans un sillon d’environ 15 cm de profondeur tout en veillant néanmoins à tous bien les espacer d’au moins 50 cm ! Nos petits « choux-choux » deviendront en effet vite très grands !

En automne vous pouvez aussi continuer de planter des salades (mâches ou encore laitues pommées d’hiver) tout en les recouvrant d’un voile d’hivernage pour favoriser leur démarrage.

Vous pouvez également planter des blettes, des épinards, de l’oseille ou encore des oignons blancs et des échalotes ! Dans les régions qui profitent d’un climat doux, comme le Sud de la France, il est même encore temps de planter quelques artichauts. Mais là encore, mieux vaut avoir de l’espace à leur accorder ! Il vous faudra en effet espacer les pieds d’au moins 1m dans tous les sens. Pensez par ailleurs à placer un peu de paille autour de leurs pieds, cela les protégera du froid à venir !

Chou © isak55 - Fotolia.com

Artichaud © Dušan Zidar - Fotolia.com

 

Pensez à ressemer les pelouses trop dégradées. Si votre terre est trop argileuse ou trop acide, c'est l'occasion de procéder à un chaulage !

Côté fleurs,  pensez à nettoyer vos plantes vivaces en supprimant les feuilles et fleurs fanées et en coupant au ras du sol les tiges défleuries. Pensez aussi à ôter les fleurs fanées de l’ensemble de votre jardin, cela favorisera la remonté de vos plantes. S’il ne reste plus rien, marquez leur emplacement d’une petite étiquette ou ardoise, afin de pouvoir les repérer lors des labours de l’hiver et composez vos massifs avec des fleurs d’automne : asters, anémones du Japon, graminées, tricyrtis... Vous pouvez également faire quelques potées ou jardinières avec des bulbes de printemps comme par exemple des bulbes de giroflées, de myosotis, de pâquerettes ou de pensées.

Rapidement, pensez à rentrer, si possible, vos plantes estivales qui sont bien trop frileuses pour résister à l’approche de l’hiver et veillez à protéger celles que vous devrez laisser à l'extérieur. Si vous avez des géraniums, des anthémis ou des hortensias, profitez également de cette période pour en faire quelques boutures sous abri.

Enfin, de manière générale, et surtout si la pluie manque à l’appel (ce qui ne devrait pas vraiment être le cas) pensez à poursuivre les arrosages, en milieu de matinée de préférence, afin d’éviter à vos plantations le refroidissement nocturne.