Santé / Bien-être | Lingettes démaquillantes jetables : 3 alternatives durables à privilégier
Santé / Bien-être

Lingettes démaquillantes jetables : 3 alternatives durables à privilégier

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 24 avr. 2022
lingettes jetables

Que vous ayez une peau grasse, normale ou sèche, vous avez déjà sans doute pu constater que les lingettes démaquillantes, en plus d’être néfastes pour l’écologie, pouvaient causer quelques irritations à votre joli minois… Nous vous expliquons pourquoi il est temps de laisser tomber définitivement celles-ci et vous proposons 3 alternatives durables et bénéfiques pour votre peau.

Pourquoi éviter les lingettes démaquillantes jetables ?

Elles laissent des résidus sur votre visage et abiment votre peau

Bien pratiques après une soirée improvisée ou le temps d’un weekend, les lingettes démaquillantes jetables laissent des impuretés et des particules de pollution sur votre visage. Celles-ci contiennent de plus des agents nettoyants qui restent à la surface de votre épiderme, asséchant votre peau au fil des jours.

Elles font mal au porte-monnaie

Le saviez-vous : une femme utilise en moyenne 2 à 3 lingettes pour démaquiller correctement son visage. À 3 euros environ le paquet de 25 lingettes en grande surface, on se ruine facilement au mois si l’on se démaquille tous les jours !

Elles ne sont pas écologiques

Les lingettes ne sont pas biodégradables, lorsque vous jetez celles-ci directement dans vos toilettes ou poubelles, vous participez ainsi à la pollution de notre belle planète… Nous vous donnons ci-dessous des solutions pour changer cela !

Alternative 1: les lingettes démaquillantes lavables

Pour éviter les lingettes jetables tout en ne bousculant pas trop vos habitudes, les lingettes lavables sont une première solution. À la fois plus respectueuses de la planète et de votre peau, celles-ci possèdent généralement deux faces différentes. La première absorbe et fait mousser votre produit démaquillant tandis que l’autre permet d’essuyer votre peau en douceur. Vous pouvez opter pour des lingettes réutilisables qui possèdent une face absorbante composée d’une des trois fibres ci-dessous :

  • Une face composée de coton bio : l’avantage du coton bio est que celui-ci s’adapte à tout type de peau et de produits cosmétiques.
  • Une face composée de bambou : convient si vous utilisez un démaquillant gras et/ou crémeux.
  • Une face composée d’eucalyptus : idéale pour les personnes aux peaux sensibles.

Alternative 2 : l’éponge Konjac

Plus douce que l’éponge de mer, l’éponge Konjac provient du Japon et de Corée du Sud, elle est à la base utilisée pour les bébés. Fabriquée à partir de la racine d’une plante, elle possède de nombreux bienfaits en cosmétique, notamment des propriétés nettoyantes, hydratantes et tonifiantes.

Très dure à l’achat, il vous suffit d’humidifier celle-ci à l’eau tiède ou chaude pour la ramollir avant de vous démaquiller. Vous pouvez ensuite appliquer une noisette de produit nettoyant pour plus d’efficacité et effectuer de petits mouvements circulaires sur votre visage, en insistant sur les zones à bien démaquiller.

L’éponge konjac possède une action exfoliante douce et convient même aux types de peau les plus sensibles, notamment celles souffrant d’eczéma ou de psoriasis.

Vous pouvez en changer toutes les 6 semaines et mettre au compost l’ancienne puisque celle-ci est biodégradable.

Alternative 3 : l’huile de coco

Plus riche et moins irritante que le gel ou que le lait démaquillant, vous pouvez vous démaquillez en appliquant directement avec vos doigts de l’huile de coco sur votre peau avant de rincer votre visage à l’eau claire ou au savon doux. La texture de l’huile capture les impuretés et permet de dissoudre les résidus de maquillage sans que vous ayez besoin d’autres accessoires (coton, gel démaquillant…), pour revenir au naturel tout en obtenant une douce peau de bébé !