Écologie | Les différentes traditions de Pâques à travers le monde
Écologie

Les différentes traditions de Pâques à travers le monde

M6 Météo Publié par M6 Météo - le 26 mars 2013
Traditions de Paques

En France comme dans beaucoup d’autres pays d’Europe, les cloches de l’Eglise s’arrêtent de sonner du Vendredi Saint au Dimanche de Pâques. La légende dit qu’elles se rendent à Rome où elles récupèrent des friandises qu’elles déversent à leur retour dans les jardins et ce pour le plus grand bonheur des enfants !

Aux Etats-Unis, ce ne sont pas les cloches mais un lapin qui apporte aux enfants les oeufs de Pâques en les cachant dans leurs jardins. Cette coutume était également présente en Australie mais la prolifération des lapins provoque de tels dégâts sur le continent que de plus en plus de personnes s’y opposent. Les Australiens tentent donc aujourd’hui de remplacer ce traditionnel lapin de Pâques par le bilby, un petit animal en voie de disparition, afin de sensibiliser les enfants et récolter les fonds qui pourront permettre sa protection.

En Pologne c'est l'eau, symbole de la vie, qui est à la fête ! Les amis s'en versent les uns sur les autres pendant le lundi de Pâques pour se purifier de leurs éventuels pêchers. Cette journée est d'ailleurs communément appelée le « Smigus Dingus » qui signifie « Le lundi mouillé ». Pendant la grande nuit de Pâques on expose également des oeufs colorés ou décorés de fils de laine, une tradition qui remonte cependant à la plus haute antiquité et que l'on retrouve dans de nombreux autres pays.

En Allemagne par exemple les oeufs colorés décorent les arbres et les buissons et représentent le retour des fruits et donc de la chaleur. Ce retour de la chaleur est également célébré avec le feu de Pâques, symbolisant alors le soleil, autour duquel se retrouvent enfants et parents une fois la nuit tombée.

En Grèce le jeudi saint est surnommé jeudi rouge. Ce jour-là, on teint les oeufs de Pâques en rouge, une couleur très symbolique puisqu’elle est celle du sang du Christ, mais aussi de l'amour et de la victoire.

En Bulgarie, pendant les jours qui précèdent Pâques, les familles chrétiennes ont d’ailleurs pour coutume d’envoyer une miche de pain ainsi qu’une dizaine d’oeufs teints en rouge à leurs amis turcs pour leur apporter bonheur. Le messager qui vient porter ces oeufs reçoit traditionnellement un peu de monnaie en échange.

Au Mexique, des milliers de personnes célèbrent dans les rues la « Semana Santa », marquée par différentes processions et scènes religieuses. Pendant la veille de Pâques, une fois la nuit tombée, elles brûlent symboliquement des images de Judas pour sa trahison et frappent à coup de bâtons des pinats à l'effigie de ce dernier, qui en se déchirant libèrent des sucreries. Afin de revivre pleinement la passion du Christ certains habitants qui appartiennent à des confréries marchent lentement à travers les rues en portant d’immenses et lourdes croix. Toutes les cinq minutes, ces pénitents s’agenouillent et se flagellent jusqu’à avoir le dos en sang ; un rituel qui leur permet de se libérer de leurs peines et de leurs pêchers

Enfin, en Arménie, comme en Syrie les prêtres convient les personnes les plus démunies dans leurs églises. Ils leur lavent les pieds, en souvenir du geste que Jésus avait eu envers ses disciples, et leur offrent quelques présents.

A travers les frontières, et quelle que soit la manière dont on le célèbre, le jour de Pâques reste un important symbole de partage. Il est annonciateur de bonnes nouvelles et de beaux jours à venir… Et vous, qu’est ce que vous faîtes pour fêter Pâques ?

En Angleterre, pas de cloches ni de lapins, ce sont les enfants eux-mêmes qui vont chercher leurs oeufs de Pâques, de maison en maison comme pendant la fête d’Halloween. Les petits Finlandais suivent également cette tradition, déguisés en vieilles femmes ou en sorcières, la légende scandinave racontant que les trolls et sorcières envahissent les villages entre le vendredi saint le jour de Pâques.

En Suède, en Norvège et au Danemark, d’autres croyances ce sont encore ajoutées à celle-ci ; on raconte par exemple qu’il faut se lever tôt le jour de Pâques pour voir danser le soleil. De l’autre côté de l’Europe, en Irlande, ce sont par contre les habitants qui dansent pour gagner de délicieux gâteaux après avoir, plus tôt dans la journée, mangé des oeufs pour rompre le Carême.