Retour X
Actualités | La colocation intergénérationnelle, la solution pour rompre l'isolement des seniors
Actualités

La colocation intergénérationnelle, la solution pour rompre l'isolement des seniors

Proposé par Marie-eve Wilson-jamin - le 13 mars 2019

La colocation intergénérationnelle pourrait être la solution pour l'étudiant à la recherche d'un logement au loyer modéré et le senior qui souhaite rompre avec son isolement. Explications.

Colocation intergénérationnelle : la solution idéale pour lutter contre la solitude

La colocation intergénérationnelle semble être une solution équitable : l'étudiant réduit ses coûts et la personne âgée rompt avec son isolement. En effet, la recherche de logement peut être un casse-tête pour un étudiant afin de trouver un loyer qui correspond à son budget. Avec cette nouvelle forme de colocation, un étudiant est hébergé à bas coût par un retraité en échange de petits services rendus (faire des courses, fixer des rendez-vous...).

En outre, le jeune peut trouver à se loger dans des quartiers où il n'aurait sûrement jamais pu habiter, au vu du coût moyen du loyer, et parfois avec des avantages inattendus comme un jardin. Cette cohabitation permet surtout de lutter contre une certaine solitude, notamment pour la personne âgée.

De belles rencontres et des moments de partages

L'étudiant qui se retrouve parfois dans une nouvelle ville, sans proche et dans un rythme qu'il doit appréhender sera content de ne pas être seul en rentrant après les cours. La colocation intergénérationnelle permet de belles rencontres, via une aventure humaine emplie de partages. Si le jeune n'est pas présent toute la journée, le senior profite d'une présence et cela peut suffire à lui redonner le moral. Chacun devra faire des efforts pour que, comme dans toute colocation, cela se passe au mieux.

Associations et structures sont de plus en plus nombreuses à proposer ce type de logement. Habitat et Humanisme met à disposition de nouveaux logements sociaux en colocation intergénérationnelle accessibles à des personnes autonomes et aux revenus modestes telles les familles monoparentales, les moins de 30 ans ou de plus de 55 ans. À Rennes, par exemple, cette solution est proposée par l'association Maison en Ville.

À lire aussi 10 conseils pour se sentir bien en étant seul

Crédit photos: © © Pixabay