Actualités | Des restrictions voire des coupures d'électricité à prévoir cet hiver
Actualités

Des restrictions voire des coupures d'électricité à prévoir cet hiver

Marie-eve Wilson-jamin Publié par Marie-eve Wilson-jamin - le 8 nov. 2017
Des coupures de courant momentanées, localisées et tournantes sont possibles. © © Shutterstock

Le gestionnaire du réseau électrique français RTE a indiqué que des situations climatiques exceptionnelles pourraient l'amener à prendre des mesures de restrictions d'électricité cet hiver.

Une alimentation électrique fragilisée par des conditions climatiques hors normes

Le Réseau de Transport d’Électricité a prévenu qu'il pourrait être amené à prendre des mesures « exceptionnelles » pour assurer l'alimentation en électricité des foyers français. RTE pourrait ainsi décider de coupures de courant momentanées, localisées et tournantes. La raison est simple : des arrêts de centrales non prévus ou des conditions climatiques hors normes « pourraient fragiliser l'alimentation électrique des Français ».

Pour éviter ce qui s'était déjà passé en 2016, où de nombreuses centrales nucléaires d'EDF avait été fermées, RTE a placé cet hiver « sous surveillance ». Ainsi, le gestionnaire du réseau électrique français affirme que, cette fois, la consommation électrique fera l'objet d'une vigilance particulière.

Réduire la part du nucléaire à 50 % de la production d'électricité augmente les émissions de CO2

En effet, la sécurité d'approvisionnement électrique du pays est particulièrement sensible lors des températures les plus froides. La consommation d'électricité explose. Au pic de la demande, elle a dépassé 90 gigawatts (GW) de puissance certains jours. Or, la place de l'électricité dans le chauffage des Français est importante : 34% du parc immobilier était équipé d'un chauffage électrique en 2014, selon l'Ademe.

Le gestionnaire du réseau électrique explique aussi  la « difficulté » à réduire la part du nucléaire à 50% de la production d'électricité française d'ici à 2025 pour respecter les objectifs de la loi de transition énergétique (LTECV), du 18 août 2015. « L'atteinte de l'objectif des 50% de nucléaire dans la production d'électricité en 2025 conduit systématiquement à une augmentation des émissions de CO2 du système électrique français », car il faudrait utiliser plus de centrales à gaz et à charbon, précise RTE.  

À lire aussi Comment réduire sa facture d’électricité en hiver ?