Santé / Bien-être | Grippe : le virus se transmet par une simple respiration
Santé / Bien-être

Grippe : le virus se transmet par une simple respiration

Publié par Marine Tertrais - le 23 janv. 2018

Selon une étude présentée dans les actes de l’Académie des Sciences américaine (PNAS), la respiration d’une personne qui a la grippe contamine l’air de la pièce dans laquelle elle se trouve.

Transmission du virus par la respiration

Jusqu’à présent on pensait que pour se protéger de la grippe, il fallait bien nettoyer les poignées de portes de sa maison, éviter les transports en commun ou encore se laver les mains régulièrement. On apprend aujourd’hui qu’il faudait être encore plus prudent. Une étude, menée par une équipe de chercheurs de l’Université du Maryland, aux États-Unis, révèle en effet qu’une simple respiration peut suffire à la transmission du virus de la grippe.

Les chercheurs ont en effet analysé l’air expiré par des personnes malades et ils y ont décelé la présence de micro-particules de virus. « Les personnes atteintes de grippe génèrent des aérosols infectieux (de minuscules gouttelettes qui restent en suspension dans l’air pendant une longue période), même lorsqu’elles ne toussent pas, surtout pendant les premiers jours de la maladie », a précisé le professeur Donald Milton, auteur principal de l’étude.

Prendre de plus grandes précautions

En clair, une personne grippée n’a pas besoin de tousser ou d’éternuer pour contaminer l’air de la pièce dans laquelle elle se trouve. Les auteurs de ces travaux recommandent donc aux patients, surtout dans les premiers jours de la maladie, de ne pas sortir de chez eux, d’éviter les lieux publics, de bien aérer leur logement et de porter un masque en présence d’autres personnes qui ne seraient pas malades.

Cette étude est d’autant plus intéressante que cette année, le virus semble particulièrement virulent. Selon les chercheurs, il est vraiment important de participer aux campagnes de vaccination qui permettent de réduire l’étendue de l’épidémie de grippe. À ce jour, le virus aurait coûté la vie à plus de 70 personnes. Les plus jeunes ne sont pas épargnés : vendredi 19 janvier, un enfant de 9 ans est décédé des suites de la grippe.

À lire aussi : La grippe : ennemie publique n°1