Écologie | Italie : les séismes ont coûté 23,5 milliards d'euros en 6 mois
Écologie

Italie : les séismes ont coûté 23,5 milliards d'euros en 6 mois

Anton Kunin Publié par Anton Kunin - le 16 févr. 2017
Les dégâts causés à l'infrastructure sont évalués à 2,7 milliards d'euros. © (c) Shutterstock

23 milliards d'euros : c'est le coût qu'ont fait subir au budget italien les séismes qui ont frappé ce pays ces six derniers mois, estime la Protection civile italienne.

Italie : les séismes d’octobre 2016 ont causé des dégâts beaucoup plus importants que ceux d’août 2016

Le Fonds de solidarité de l’Union européenne vient de recevoir le rapport de la Protection civile italienne chiffrant le coût des séismes qui ont frappé les régions d’Ombrie, de Marches, de Latium et des Abruzzes ces six derniers mois. La note de 23,5 milliards d’euros inclut le coût des opérations de sauvetage et de déblaiement, les dégâts causés à l’infrastructure, aux bâtiments privés et publics, au patrimoine culturel et aux entreprises, dont l’agriculture. Ces calculs ont été réalisés dans le but d’obtenir une indemnisation de la part du Fonds de solidarité de l’Union européenne. Dans l’urgence, celui-ci a d’ores et déjà octroyé 30 millions d’euros à l’Italie.

Le constat le plus frappant qui ressort de ce rapport est l’envolée impressionnante des sommes. Dans une note envoyée à Bruxelles peu après les séismes du 24 août 2016, les autorités italiennes estimaient les sommes engagées à 7 milliards d’euros. Les séismes d'octobre 2016 ont plus que triplé ce montant.

Bilan des séismes en Italie : les propriétés privées ont été le plus lourdement touchées

Selon le rapport, ce sont les propriétés privées qui ont été le plus lourdement impactées : 12,9 milliards d’euros de dégâts totaux, dont 4,9 milliards attribués aux séismes d’août 2016. Vient ensuite le patrimoine culturel avec 3,1 milliards. Les dégâts causés à l’infrastructure (des routes aussi bien que des systèmes d’approvisionnement en eau, gaz et électricité) sont évalués à 2,7 milliards d’euros. Les bâtiments publics ont essuyé 1,1 milliard d’euros de dégâts. Enfin, les actifs industriels et agricoles ont subi 454,2 millions de dégâts.

Quant aux opérations de sauvetage, elles sont chiffrées à 3,24 milliards d’euros. Ce coût comprend non seulement le travail des sauveteurs et ouvriers, mais aussi le coût de l’hébergement d’urgence et les indemnisations versées aux victimes.

Vous aimerez aussi : Une vidéo illustre tous les séismes de la planète depuis 15 ans