Santé / Bien-être | Les Français sous-estiment le coût des traitements contre le cancer
Santé / Bien-être

Les Français sous-estiment le coût des traitements contre le cancer

Perrine Derobien Publié par Perrine Derobien - le 8 sept. 2017
coût médicaments © © Shutterstock

Une étude sortie en septembre, montre que les Français ne sont pas conscients du coût des traitements contre le cancer. Pourtant, la situation risque de devenir encore plus compliquée avec les traitements innovants, particulièrement chers.

Les Français sous-estiment le coût des traitements contre le cancer

Soigner un cancer coûte extrêmement cher. Pourtant, grâce au système français, les patients peuvent bénéficier de soins spécialisés qu’ils n’auraient probablement pas les moyens de se payer. Selon une enquête annuelle, menée par l’Observatoire cancer Institut Curie/Viavoice, les Français n'imaginent pas à quel point les coûts médicaux sont élevés.

Réalisée auprès de mille personnes, l’enquête portant sur le coût des traitements contre le cancer a permis d’obtenir diverses informations sur l’écart entre ce que les gens pensent et la réalité. Ainsi, 55 % des sondés estiment que le montant d’une journée d’hospitalisation en France atteint moins de 500 €, alors que le prix se situe entre 1 600 € et 2 170 €.

Concernant la chimiothérapie, seulement 26 % des sondés évaluent correctement son coût réel compris entre 5 200 € et 31 200 €. Enfin, juste 3 % réalisent à quel point un traitement plus innovant, type immunothérapie, peut atteindre une somme astronomique : entre 80 001 € et 116 000 €.

Risque d’inégalités entre les patients avec l’augmentation du prix des médicaments

L’étude souligne également le surcoût lié aux traitements innovants (thérapies ciblées, immunothérapie...), dont l’estimation s’élève de 1 à 1,2 milliard d’euros par an. Par ailleurs, les traitements contre le cancer représentent à eux seuls 10 % des dépenses de l’Assurance maladie, soit 3,2 milliards.

Selon le Pr Thierry Philip, président de l’Institut Curie, le prix des nouveaux médicaments augmente et l’accès de tous les patients aux anti-cancéreux innovants risque de devenir impossible. « Le risque de voir s’installer des inégalités entre les patients touchés par le cancer n’a pas disparu, au contraire », s’inquiète-t-il.

Les Français semblent conscients de cette situation même s’ils la sous-estiment. « Près de la moitié d’entre-eux pense que le système de santé ne pourra pas garantir un accès équitable aux traitements innovants pour tous les patients à l’avenir », souligne l’enquête.

À lire aussi : Dans 30 ans, le cancer sera très présent chez les plus de 75 ans