Actualités | Médicaments : 90 substances « à écarter pour mieux soigner »
Actualités

Médicaments : 90 substances « à écarter pour mieux soigner »

Sybille De-la-rocque Publié par Sybille De-la-rocque - le 29 janv. 2018
Médicaments

Les médicaments que vous prenez sont-ils dangereux pour votre santé ? La liste « noire » du magazine Prescrire pourra répondre à cette question.

90 substances à bannir des pharmacies ?

Certains médicaments devraient-ils être retirés de la vente ? C’est ce qu’affirme la revue Prescrire qui, pour la sixième année, vient de publier son palmarès des médicaments jugés plus dangereux qu’utiles. 90 substances forment cette liste dans laquelle on trouve 75 médicaments qui sont aujourd’hui vendus en France.

Pour ces derniers, les experts du magazine Prescrire ont estimé que les risques liés à leur consommation étaient plus importants que les bénéfices qu’ils pouvaient apporter à l’état de santé d’un individu auquel ils auraient été prescrits. Pour les auteurs de ce palmarès, il est donc préférable « de les écarter pour mieux soigner ».

Certains médicaments très courants sont dangereux

Les molécules concernées sont très variées et sont prescrites dans le traitement de certains cancers, de maladies cardiaques, de la maladie d’Alzheimer mais également de problèmes dermatologiques ou liés au diabète. On retrouve également les très célèbres médicaments contre le rhume, vendus sans ordonnance, et dont l’effet vasodilatateur fait l’objet de très nombreuses alertes depuis quelques années, car ils augmenteraient le risque d’être victime d’un accident vasculaire cérébral.

On retrouve par ailleurs des médicaments très courants, comme la dompéridone (Motilium) ou certains anti-inflammatoires non stéroïdiens comme le kétoprofène en gel, recommandé en cas de foulure, mais qui, selon les dernières recherches sur le sujet, pourrait exposer celui qui en utilise à de l’eczéma ou des éruptions cutanées. La liste complète des médicaments concernés par l’alerte du magazine Prescrire est disponible ici.

À lire aussi Des médicaments anti-rhume, vendus sans ordonnance interdits de publicité