Actualités | New York pourrait être inondée tous les 5 ans
Actualités

New York pourrait être inondée tous les 5 ans

Marie-eve Wilson-jamin Publié par Marie-eve Wilson-jamin - le 25 oct. 2017
D'après des scientifiques américains, New York pourrait être inondée tous les 5 ans. © © Shutterstock

Une étude menée aux États-Unis révèle que si les émissions de gaz à effet de serre augmentent, New York pourrait être inondée tous les cinq ans.

Dès 2030, New York pourrait être inondée tous les ans

New York pourrait être inondée tous les 5 ans. Loin d'Hollywood, ce scénario catastrophe pourrait bien se réaliser dans la réalité, selon une étude américaine. Les dix auteurs ont publié leurs résultats dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS) en s'appuyant sur le modèle climatique RCP8.5, le plus pessimiste. D'après les scientifiques, la fréquence d'une inondation majeure à New York était d'une fois tous les 500 ans avant la révolution industrielle (avant 1800).

Mais petit à petit, ce laps de temps s'est réduit. Ainsi, entre 1970 et 2005, la durée moyenne entre deux événements climatiques de ce genre est passée à 25 ans, selon les données de l'étude. Et le futur inquiète les scientifiques. Pour la période de 2030 à 2045, la fréquence pourrait s'écrouler à cinq ans, en intégrant l'hypothèse d'une augmentation des émissions de gaz à effet de serre.

Une élévation de 2,25 mètres au-dessus du niveau de la mer

Les habitants verraient le niveau de l'eau s'élever de 2,25 mètres au-dessus du niveau de la mer,  selon le modèle retenu par les chercheurs. En 2012, l'élévation consécutive à l'ouragan Sandy, qui a frappé les États-Unis et notamment New York, était de 2,8 mètres. Et cet ouragan a entraîné la mort de plus de 40 personnes rien qu'à New York (147 décès au total).

Suite à cette catastrophe naturelle, un nouveau gratte-ciel a été construit sur les bords de l'East River : 764 appartements, répartis sur deux hautes tours. Ce complexe des « American Copper Buildings » doit permettre aux résidents de tenir le plus longtemps possible sans électricité. De puissants générateurs alimentés au gaz naturel ont été placés tout en haut de l'immeuble. Ils sont censés permettre à certains équipements de fonctionner en cas de panne générale. Prévenir plutôt que guérir.

À lire aussi : Les prénoms Otto et Matthew ne seront plus jamais attribués