Santé / Bien-être | Sèche-mains automatiques : attention aux risques de contamination !
Santé / Bien-être

Sèche-mains automatiques : attention aux risques de contamination !

Publié par Marine Tertrais - le 12 févr. 2018
© Nichole Ward / Facebook

Se sécher les mains avec des un sèche-mains automatique augmenterait significativement le risque de développer des maladies. C’est ce que vient de révéler une jeune scientifique américaine.

Des souches de champignons potentiellement pathogènes

Les sèche-mains automatiques se sont multipliés dans les toilettes des entreprises, des restaurants ou des lieux publics. Or, il semblerait que ces appareils ne soient pas très hygiéniques. Certaines études avaient déjà mis en lumière ce phénomène mais Nichole Ward, une jeune scientifique américaine, a souhaité vérifier cette information par elle-même. Et sa découverte a été pour le moins éclairante.

Pour mener à bien ses recherches, elle a placé une boîte Petri (une boîte cylindrique transparente) sous un sèche-mains Dyson pendant 3 minutes. Quelques jours plus tard, elle a pu observer l’apparition de champignons dans la boîte qu’elle a prise en photo, photo publiée ensuite sur Facebook. « Voici plusieurs souches de champignons potentiellement pathogènes et de bactéries qui se baladent sur vos mains alors que vous pensez qu’elles sont propres », a-t-elle commenté.

Des travaux contestés par Dyson

Sur cette photo, qui a été partagée plus de 500.000 fois, on voit distinctement des moisissures et des champignons. Des microbes qui ne laisseront personne indifférent. « Nous sommes vraiment surpris par ce résultat, bien que la méthodologie employée soit douteuse », s’est défendu le groupe Dyson dans les colonnes du New York Times. « L’hygiène des sèche-mains Dyson a été prouvée par la recherche scientifique ».

En 2014 déjà, une étude menée par une équipe de chercheurs de l'université de Leeds, en Angleterre, et publiée dans The Journal of Hospital Infection, avait montré que le nombre de bactéries présentes l’air dans les toilettes était 27 fois plus important avec un sèche-mains à air pulsé qu'avec l'essuie-mains papier, et 4,5 fois plus important qu'avec un sèche-mains électrique « classique ». Vous savez ce qui vous reste à faire…

À lire aussi : Votre voiture contient plus de bactéries que la cuvette de vos toilettes