Santé / Bien-être | Les gestes essentiels pour bien profiter du soleil
Santé / Bien-être

Les gestes essentiels pour bien profiter du soleil

Publié par Jean-baptiste Giraud - le 6 juin 2016

À l’heure des premiers bains de soleil, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) émet ses recommandations pour les futurs vacanciers.

Le soleil peut avoir des effets irréversibles sur votre santé

Le soleil peut être une véritable mine de bienfaits pour la santé. Source de vitamine D, il est également un bon dopant pour le moral. Toutefois, ce dernier est à consommer avec modération et chaque année, à l’approche de l’été, les autorités sanitaires mettent en garde contre les dangers des rayons ultraviolets.

Dans un document édité à l’attention du grand public, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) alerte les Français contre les « dommages irréversibles, et dans les cas les plus graves, mortels », d’une exposition prolongée au soleil et sans protection. « Sur la peau, il provoque des coups de soleil, un vieillissement prématuré, des allergies et, dans les cas les plus graves, des cancers », note l’Inpes qui indique également que « pour les yeux, des lésions graves peuvent apparaître à court terme comme une ophtalmie (un ‘coup de soleil’ de l’œil), ou à plus long terme, comme la cataracte ou la dégénérescence de la rétine ».

Les enfants, premières cibles des ultraviolets

L’Inpes conseille alors de rechercher l’ombre et d’éviter le soleil entre 12h et 16h. « C’est à ces heures que les rayons ultraviolets (UV) émis par le soleil sont les plus intenses en France métropolitaine », note l’organisme. L’utilisation de crème solaire est bien entendu fortement recommandée. « La crème solaire doit être appliquée en couche suffisante sur toutes les parties du corps non couvertes par des vêtements » indique l’Inpes, qui conseille de privilégier « les indices de protection élevés : indice 30 minimum, voire 50 pour des conditions extrêmes ».

Les enfants doivent être protégés en priorité. « Jusqu’à la puberté, la peau et les yeux sont fragiles et plus sensibles aux rayons UV », note en effet l’organisme. « Les coups de soleil et les expositions répétées jusqu’à la puberté sont une cause majeure du développement de cancers de la peau (mélanomes) à l’âge adulte », conclut enfin l’Inpes.

À lire aussi : Pourquoi attrape-t-on des coups de soleil ?