Retour X
Cuisine | 4 règles d’or pour bien manger durant l’automne
Cuisine

4 règles d’or pour bien manger durant l’automne

Proposé par Pauline Picquette - le 31 oct. 2021

L’automne... Entre les températures en chute libre et les journées qui se raccourcissent, il va sans dire qu’il s’agit d’une saison assez « rude » durant laquelle il est important de prendre soin de soi. Pour ce faire, l’alimentation est un pilier de l’hygiène de vie et de santé qui a son importance. Comment bien manger en automne pour rester en forme ? 

#1. Satisfaire ses besoins en vitamines malgré les conditions

Premièrement, il faut savoir que notre corps requiert un apport minimum pour fonctionner correctement : c’est le principe du métabolisme basal. Jusqu’ici, tout va bien ! Cela dit, le réel préjudice se trouve non pas dans les apports caloriques, mais bien dans ceux des micro nutriments : nous faisons ici référence ici aux vitamines, ces petits nutriments qui sont indispensables à la vie de nos cellules.

En automne, l’ensoleillement est moindre, ce qui réduit par conséquent les vitamines produites naturellement par notre corps. Pour pallier à cela, il faut alors ruser en ajoutant plus de fruits, légumes, et autres aliments riches en vitamines dans son assiette. Parmi eux, on compte essentiellement les agrumes, le poisson, les brocolis, les carottes, et toutes les sortes de courges de saison telles que le potiron. 

Ces aliments riches en vitamines C, D et A sont non négligeables, à moins que vous décidiez de vous supplémenter à l’aide de compléments alimentaires. 

#2. Optimiser son apport en minéraux

Autre chose importante pour le corps : les sels minéraux et les oligo éléments. Ces derniers favorisent l’absorption des vitamines, dont nous parlions dans le point précédent. De ce fait, il est important de se supplémenter pour subvenir aux besoins du corps. Quels les aliments contenant le plus de minéraux et d’oligo éléments ? Nommons les œufs, les produits laitiers ainsi que les produits céréaliers. 

#3. Manger cru

Et ce, surtout en début de repas. Cette technique est très utile afin de bien manger en automne, pour deux raisons précises. D’une part, manger des légumes crus est la meilleure façon d’assimiler tous les nutriments de ces derniers. En effet, vous n’êtes sûrement pas sans savoir que le processus de cuisson fait diminuer la quantité de vitamines présente dans les aliments. 

D’autre part, manger cru permet au cerveau de bénéficier d’une information plus claire, car il n’a pas à analyser le fait que les aliments soient cuits. Et oui, la cuisson est une chose que le système digestif a parfois du mal à reconnaître, ce qui peut donner lieu à des troubles de digestion. Ainsi, manger cru en début de repas, avec une salade en entrée, est une bonne façon de faciliter le processus de digestion, et donc d'améliorer son alimentation.

#4. Pourquoi ne pas essayer le jeûne ?

Cette technique, pourtant ancestrale, semble être de plus en plus à la mode en ce moment. Il ne fait aucun doute que le jeûne présente des effets positifs sur le corps. Mais dans le cadre d’un changement de saison, jeûner est d’autant plus intéressant.

La raison ? Le jeûne met au repos la sphère digestive au profit du reste du corps. C’est idéal pour booster le système immunitaire lors de l’automne. De plus, cette technique permet de détoxifier l’organisme, ce qui est positif/intéressant pour marquer le départ d’une nouvelle période de l’année.

Bien manger en automne est une chose très importante pour s’assurer d’être en bonne santé à l’arrivée des jours plus éprouvants. Avec ces quelques astuces, vous n’aurez aucun souci à vous faire pour entretenir votre hygiène alimentaire comme il se doit. Pour ce qui est des autres besoins du corps, nous vous suggérons de consulter notre article sur la luminothérapie, utile pour garder la forme et éviter la dépression saisonnière.