Famille | A la découverte de la toupie, ce jouet indémodable et intemporel
Famille

A la découverte de la toupie, ce jouet indémodable et intemporel

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 26 févr. 2022
toupie en bois

Jouet d’antan, la toupie revient sur le devant de la scène, en tourbillonnant de moult manières. Allons à la rencontre de ce petit jouet en bois - à l’origine - pour mieux le connaitre.

Ce jouet en métal - qui sert de totem - apparait dans un film de Christopher Nolan en 2010, symbole de la réalité ou du rêve... Réponse à la fin de cet article !

Petite histoire des toupies

Elle est connue depuis des millénaires, premier jouet ? Déjà, on y jouait en Egypte ancienne (on a retrouvé une toupie du temps de Toutankhamon), puis les enfants grecs et romains utilisaient le sabot. 

Au Moyen-Age, les toupies et autres totons font le bonheur des enfants… Au 16ème siècle, la toupie d’Allemagne (qui produit un ronflement) fait grand bruit et devient, pour certains, objet de décoration (toupie carrousel mécanique).

Qu’est-ce qui fait « tourner » la toupie ?

C’est un jouet conique avec un axe de rotation qui lui permet de tourner sur lui-même lorsqu’on le met en mouvement. Cependant, la toupie doit respecter des principes de base (un peu technique, donc !) : une masse équilibrée, un grand moment d’inertie par rapport à l’axe, un contact ponctuel sur l’axe avec le sol et un système de mise en rotation… Une fois en rotation, la toupie se comporte comme un gyroscope.

Comment jouer avec une toupie ?

On peut l’utiliser de différentes façons en fonction de sa forme et/ou de son matériau, du but à atteindre : la faire tourner, lui faire parcourir un chemin le plus longtemps possible, faire tomber des quilles, marquer des points, attraper des anneaux, faire « combattre » des toupies, lancer des toupies puis les rattraper (jongler, précisément)…

Inventaire de la toupie

Il en existe de plusieurs tailles, petites, voire minuscules, géantes, de diverses formes et en matériaux très différents, bois, métal, plastique, verre, pierre, même en papier… Les plus anciennes retrouvées étaient en céramique ! 

  • Le « Fidget spinner » (ou hand spinner) : toupie plate sur un axe avec des branches lestées ; 
  • Le Sabot : toupie que l’on fait tourner en la fouettant avec une lanière ;
  • Le Sevivon ou toupie de Hanoucca à 4 faces : elle est cubique, frappée sur chacune de ses faces d’une lettre (hébraïque) ; 
  • Le Trompo : toupie espagnole à ficelle ;
  • Le Toton, en bois ou en ivoire, lancé au-dessus d’un tableau de nombres ; 
  • La toupie « tippe-on-top » ; 
  • Le Virelon, le Leviton, les toupies carrousel, anagyre, lumineuse musicale… ; 
  • Les toupies récentes de précision, construites avec des alliages et des matériaux rares.

Zoom sur les toupies « Beyblade »

Mention spéciale pour ces toupies qui nous viennent du Japon et des mangas (Takao Aoki), véritable phénomène de société ! 

  • Le but du jeu : Arrêter la toupie adverse avec sa propre toupie en les entrechoquant ou en l’éjectant hors de l’arène. Il existe de véritables tournois et même un championnat du monde depuis 2004. Les adultes japonais (pas seulement !) sont « fans » de ces « spinners games » !
  • Les jeux  Ghost Adventure Buzzy Games et Beyblade Burst Speedstorm Starter Pack Hasbro

*  Il s’agit du film Inception.