Famille | Les traditions de Noël : 5 choses que vous ne saviez pas !
Famille

Les traditions de Noël : 5 choses que vous ne saviez pas !

Pauline P. Publié par Pauline P. - le 10 déc. 2022
gui noel

Si nous vous disons « sapin », « cadeaux » ou encore « costume rouge », un mot devrait automatiquement vous venir à l’esprit... Noël, bien évidemment ! Vous connaissez, sans aucun doute, les traditions de cette célébration de fin d’année, mais vous a-t-on, néanmoins, déjà conté les origines de celles-ci ? Pourquoi est-il commun de déguster une bûche en dessert ? Et le baiser sous le gui ? Et le sapin à décorer ? Tant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre. Partons à la découverte des petits secrets des plus grandes traditions de Noël !

1. Le sapin de Noël

Ce n’est pas un bouleau, ni un chêne, mais bien un sapin que l’on décore à Noël ! Cette tradition remonterait en réalité aux pièces de théâtre qui se déroulaient en Allemagne et en Alsace française à l’époque médiévale. Pour célébrer les fêtes de fin d’année, ce ne sont autres que des sapins qui étaient installés sur scène pour représenter l’arbre de vie du jardin d’Eden. En ce temps-là, les sapins étaient alors décorés de pommes (qui sont probablement les ancêtres des boules dans le sapin), pour rendre notamment hommage à Adam et Eve et de rubans (vous l’aurez deviné, les fameuses guirlandes d’aujourd’hui).

Comment le sapin est-il passé de la scène du théâtre aux sols des salons ? Et bien, il a fallu attendre le XIXème siècle pour que la reine Victoria d’Angleterre rende celui-ci à la mode en Grande-Bretagne. À l’époque, celle-ci fait installer un sapin au château de Windsor afin de respecter la tradition allemande qui tenait à cœur au prince Albert, son tendre époux d’origine germanique.

2. La bûche de Noël

Tradition gourmande, on ne finit pas un repas de Noël en France sans manger la fameuse bûche ! Qu’elle soit glacée ou à la crème, son origine remonte au XVIème siècle, époque durant laquelle il était commun de ramener un gros morceau de bois le soir du réveillon, afin de l’allumer le 25 décembre pour réchauffer le foyer. Au fil du temps, les grandes cheminées se sont faites plus rares et c’est à partir du XIXème siècle que la grosse bûche termina finalement posée sur la table à manger, avant de devenir petit à petit un plaisir sucré pour réchauffer les cœurs !

3. S’embrasser sous le gui

C’est LA tradition de tous les téléfilms romantiques de Noël ! Celle-ci est peut-être plus vieille que vous ne le pensez puisqu’elle serait liée à la mythologie nordique, lorsque Baldr (dieu de l’Amour et de la Lumière) fut tué par une flèche faite de bois de gui. Pour ne plus considérer le gui comme une arme, la mère de Baldr fit la promesse d’embrasser toute personne passant sous du gui, transformant ainsi la haine par l’amour. La tradition à conserver l’idée du baiser en prenant, cependant, une tournure un peu plus romantique, puisque s’embrasser sous le gui symbolise aujourd’hui la fertilité et le bonheur.

4. Les cadeaux de Noël

Et non, la tradition des cadeaux telle qu’on la connait ne provient pas des rois mages apportant des présents au petit Jésus (il s’agit de l’épiphanie le 6 janvier). Elle provient, en réalité, de l’Empire Romain qui avait pour tradition d’offrir cadeaux, nourriture, vêtements et objets divers, le 1er janvier. C’était ce qu’on appelle la tradition des étrennes. Celle-ci s’est ensuite décalée au jour de Noël, le 24 décembre, avec la diffusion du célèbre Père Noël au XIXème siècle.

5. Le costume rouge du Père Noël

En parlant de Père Noël, si comme la plupart vous pensez que son célèbre costume provient de la publicité Coca-Cola des années 30, détrompez-vous ! Cette tradition est plus ancienne et la fameuse tenue rouge de celui qui apporte vos cadeaux chaque année s’inspire de l’accoutrement de Saint Nicolas. C’est, en effet, la robe rouge et blanche traditionnelle de l’évêque qui a prêté ses couleurs à la tenue du Père Noël.