Retour X
Loisirs | Carnaval à travers le monde : 6 destinations incontournables
Loisirs

Carnaval à travers le monde : 6 destinations incontournables

Proposé par Pauline Picquette - le 6 févr. 2021

Sortez vos costumes et vos masques : direction le carnaval ! Si les origines des carnavals dans le monde sont diverses, ils ont tous un caractère commun : le sens de la fête. Voici 6 des plus célèbres carnavals aux quatre coins de la planète.

#1. Le Carnaval de Venise (Italie)

Au mois de février, pendant une quinzaine de jours*

Le carnaval de La Sérénissime remonte au XVIème siècle : il commençait le 26 décembre jusqu’au Jeudi Gras. Journées festives et bacchanales, hors du temps et du droit où tout était permis, sous couvert du carnaval : débordements et excès tolérés, toutes classes sociales confondues. Bien plus sage aujourd’hui… Masques inspirés de la comedia dell’arte et tenues élégantes d’une beauté raffinée, les Vénitiens s’affichent dans des défilés de style baroque et surprenant.

#2. Le Carnaval de Rio de Janeiro (Brésil)

Fin février, pendant une petite semaine*

Lors du Carnaval de Rio de Janeiro, les Cariocas de tous les milieux sociaux se déchaînent et se retrouvent pour faire la fête ! Pourtant, cette « anarchie » du carnaval obéit à des règles strictes pour des parades magnifiques.

Le Carnaval de Rio, c’est la rencontre de deux cultures au XIXème siècle : les danses africaines (héritées des esclaves) et de la tradition portugaise (et catholique) de l’Entrudo (le Mardi Gras). Chaque année, nuit et jour, les écoles de samba défilent au sein du sambadrome, vêtues de costumes éclatants, multicolores de strass et de paillettes. Les orchestres de quartiers (les bandas) rythment la ville en folie au son des mambo, samba et forro.

#3. Le Carnaval de Binche (Belgique)

En février, sur 3 jours*

Le Carnaval de Binche, ce sont les Gilles ! Vêtus d’une tenue blanche et d’un pantalon aux lions de Belgique, de sabots, d’un chapeau en plumes d’autruche et d’un masque, les Gilles (de père en fils) paradent dans les rues de la ville en lançant des oranges aux passants au son du tambour. Le soir, des feux de Bengale embrasent la ville devant des milliers de spectateurs ravis et enthousiasmés.

#4. Le Carnaval de La Nouvelle-Orléans (Etats- Unis)

Fin février, pendant 2 semaines*

Là aussi, on est à la rencontre de deux, voire trois cultures : africaine, française et américaine. Ce sont des centaines de bals masqués et des dizaines de parades de rue au son des musiques métissées ; mais la tradition perdure depuis 1857, ce sont les Krewes (clubs uniquement masculins) qui organisent les festivités. Le Mardi Gras est marqué par un véritable déchaînement coloré et sonore dans le Vieux-Carré français : costumes (violet, vert et or), masques, décorations, flambeaux… Tout est rassemblé pour faire la fête, même le « King Cake », le gâteau emblématique du carnaval.

#5. Le Carnaval de Cologne (Allemagne)

Au mois de février, 5 jours de fête*

Célèbre depuis 2 000 ans, le Carnaval de Cologne est un évènement majeur lors du Mardi Gras dans la cité rhénane. Deux manifestations se partagent les festivités : le grand défilé officiel (et payant) et surtout, le non-réglementé, populaire, où des bandes de joyeux drilles raillent la première parade. Ces « folles journées » obéissent à un rituel bien huilé et encadré :

  • Le jeudi : carnaval des femmes,
  • Le lundi : défilé de chars,
  • Le Mardi Gras à minuit : incinération de mannequins de paille,
  • Et enfin, le mercredi des Cendres : retraite aux flambeaux et repas de poisson (du Carême).

#6. Le Carnaval d’Oruro (Bolivie)

Fin février, 1 semaine*

3 700 mètres d’altitude, dans les Andes, sur l’Altiplano… Le carnaval d’Oruro (ville minière) est le plus haut carnaval du monde et l’une des plus grandes fêtes d’Amérique du Sud (500 000 participants, 30 000 danseurs). Un carnaval endiablé au vrai sens du terme : la Diablada, cortège de diablotins, conduit par la diablesse China Sapay, défile dans les rues de la ville au milieu d’une foule en folie. Ici, se mêle croyances païennes et chrétiennes, folklore, danses effrénées et chicha : c’est le plus exemple de la culture populaire andine.

* En raison de la crise sanitaire due à la covid-19, les carnavals sont à ce jour annulés.