Économie | Orage : Qu'est ce que c'est ?
Économie

Orage : Qu'est ce que c'est ?

M6 Météo Publié par M6 Météo - le 10 juin 2014
Quel comportement adopter en cas d'orage ? © Gudellaphoto - Fotolia.com

L’été arrive à grands pas apportant soleil chaleur et humidité. Cette période est aussi synonyme d’orage. Cet incroyable phénomène de la nature fascine les hommes depuis la nuit des temps et particulièrement les éclairs et l’inquiétant grondement du tonnerre !

Si nos ancêtres attribuaient ce phénomène à la colère des dieux, aujourd’hui les scientifiques ont percé le mystère de la foudre ! L’équipe de Meteocity revient donc sur ces explications… 

 

 

Comment se forme un éclair ?

Et le tonnerre dans tout ça ?

Comment peut-on savoir à quelle distance se situe l'orage ?

Place au spectacle orageux !

Tout commence dans un nuage, un cumulonimbus  plus exactement. On ne s’en doute pas, mais il y a du mouvement là-dedans ! En effet, des gouttes de pluie, des grêlons, des cristaux de glace et des grains de grésil se bousculent les uns les autres à cause de leur différence de poids, la gravité attirant les éléments les plus lourds vers le bas.

Ces perpétuels mouvements bousculent l’énergie, positive ou négative, présente dans toutes les particules. La température étant plus élevée en bas qu’en haut dans un nuage, toutes les particules qui s’y trouvent ne se chargent pas de la même énergie ! Ainsi tous les éléments situés à une température inférieure à -15°C se chargent négativement tandis qu’à l’inverse, ceux qui se trouvent à une température supérieure à -15°C se chargent positivement.  

Et comme les éléments les plus lourds (les grains de grésil) tombent plus rapidement en bas du nuage, ils emmènent avec eux des charges négatives venant du haut. Ces dernières se retrouvent donc concentrées en bas. Le nuage devient alors une véritable pile !

Comme chacun le sait, les contraires s’attirent, de même qu’il existe une forte attraction entre les charges positives et négatives ! Quand l’attraction devient trop forte, une décharge électrique est libérée. Pendant ce temps, le sol terrestre s’est chargé positivement, la même attractivité s’exerce alors entre les charges négatives du nuage et les charges positives du sol. Bien que l’air soit isolant par nature, quand l’attraction devient trop forte, la décharge réussit finalement à se frayer un chemin jusqu’au sol !

Attention, les charges positives qui veulent rejoindre le ciel cherchent à emprunter le chemin le plus court. C’est pour cela que les cimes d’arbres et les antennes sont souvent victimes de la foudre !

 

Samina Verhoeven - Youtube

Lors du jaillissement de l’éclair, l’air sur son passage atteint une température de près de 30 000°C en très peu de temps (de l’ordre du millième de seconde).  Un champ magnétique est donc créé autour de l’éclair qui comprime la charge électrique. Les gaz présents dans cet espace sont ainsi soumis à une très forte pression.

Quand l’éclair disparaît, le champ magnétique disparaît aussitôt et les gaz sous pression sont soudainement dilatés ce qui entraîne la formation d’une onde de choc sonore très puissante qu’on appelle… Tonnerre ! 

Rodrigo Sapag - Vimeo

On a tous déjà entendu la rumeur selon laquelle il faut compter les secondes séparant l’éclair du tonnerre pour connaître la distance entre l’endroit où nous nous trouvons et l’orage. Et on s’est aussi tous déjà demandé si c’était vrai ! Et bien oui, cette méthode est infaillible, c’est scientifique !

Explication :

La vitesse de propagation de la lumière est très rapide, plus de 300 000 km par seconde ! En revanche, celle du son est nettement moins rapide avec une vitesse de « seulement » 337 mètres par seconde.  Il suffit donc de multiplier le nombre de secondes entre le coup de foudre et le tonnerre par environ 350 et vous saurez à combien de mètres se trouve approximativement l’orage !

Un petit exemple pour illustrer cette théorie:

Si on compte 5 secondes entre l’éclair et le tonnerre, on calcule : 5 x 350 = 1750 mètres. L’orage se situe donc à presque deux kilomètres de vous !

Pour la plupart d’entre nous, un orage, avant d’être un phénomène naturel expliqué par la science, c’est surtout un phénomène incroyable, éblouissant et parfois même effrayant ! 

Sortons donc du cadre scientifique pour nous plonger dans de magnifiques images de ces démonstrations exceptionnelles de la nature ! De quoi nous faire sentir tout (tout) petit…

 

© shocky - Fotolia.com

© Gudellaphoto - Fotolia.com

Cumulonimbus - © lamax - Fotolia.com

Cumulonimbus - © Maksim Shebeko - Fotolia.comv

© Stefano Garau - Fotolia.com

© danmir12 - Fotolia.com

 

Pour terminer, voici une incroyable vidéo de Martin Deja dans laquelle il a rassemblé de somptueuses images d'un orage à Hambourg. Attention les yeux, la vidéo étant en accéléré, le résultat est surprenant !

Martin Deja - Vimeo