Retour X
Santé / Bien-être | 8 bonnes raisons de manger du gingembre
Santé / Bien-être

8 bonnes raisons de manger du gingembre

Proposé par Pauline Picquette - le 14 nov. 2020

Charnu, un peu biscorn ; son apparence peut surprendre, mais il fait partie de toutes les cuisines du monde. Nous parlons bien évidement du gingembre ! Ce rhizome magique, adoré en Afrique, en Asie et en Inde, possède, outre des saveurs gustatives originales, des « atouts » santé non négligeables. Voici donc 8 bonnes raisons de manger du gingembre, surtout pendant la période hivernale :

1. Le gingembre facilite la digestion

Il contient des composés phénoliques qui ont des propriétés digestives : facilité et rapidité du transit intestinal.

  • Le conseil : Après le repas, pour éviter des lourdeurs d’estomac, boire une infusion avec du gingembre.

2. Il limite les nausées et les vomissements

Il semblerait que le gingembre soit plus efficace que certains médicaments, notamment contre le mal des transports. Dans certains cas, comme la gastro, il est préférable de vomir pour évacuer. Comment prendre le gingembre ? 

  • Le conseil : Confit, le plus souvent, malgré son goût «piquant », qui est mieux adapté qu’en tisane, pas toujours facile à avaler quand on a l’estomac en vrac !

3. Il soulage les douleurs

Pour les sportifs, le gingembre permet de réduire les douleurs musculaires dues à l’effort après un bon entraînement ou une compétition.

  • A savoir : Bon anti-inflammatoire également, il est recommandé pour les asthmatiques.

4. Il réduit les risques du cancer

Le gingérol, molécule du gingembre, a un rôle préventif face aux cellules cancéreuses, plus précisément le cancer du colon. En consommer régulièrement permettrait de limiter la formation de tumeurs grâce à son rôle anti-inflammatoire.

5. Il permet de lutter contre les excès de fièvre

Vous avez de la température ? Mangez un morceau de gingembre confit ou faites-vous un thé à l’aide de capsules de gingembre vendues en pharmacie : cela régule la température grâce à ses vertus antivirales.

6. Le gingembre aide à lutter contre le froid

Son petit côté piquant en bouche peut en éloigner plus d’un, mais le gingembre agit sur la chaleur du corps en augmentant la vasoconstriction des vaisseaux sanguins, donc une réduction du froid dans notre corps et une sensation de chaleur.

7. Il est utile pour la sexualité

Le gingembre est un aphrodisiaque… Enfin, il en a la réputation ! Depuis des générations, il est utilisé pour soigner la libido de certains. A voir… ou surtout à tester !

8. Il est très utilisé en cuisine

Epice par excellence que l'on retrouve dans toutes les cuisines du monde sous toutes ses formes (racines fraîches ou séchées, en poudre ou confit), il donne à vos plats une note d’exotisme, par son goût parfumé et brûlant, mais surtout pour ses qualités santé. Aors pourquoi ne pas mélanger l’utile et l’agréable ?

Les contre-indications du gingembre

Ne mangez pas le rhizome si : 

  • Vous avez des soucis de coagulation : il peut provoquer des petits saignements à des hémorragies.
  • Vous devez vous faire opérer, afin d’éviter les saignements excessifs.
  • Vous faites des calculs biliaires.

A savoir : Le gingembre peut provoquer des ulcères (gingembre frais non mâché) ; il accompagne les régimes alimentaires quand on désire perdre du poids. Il entre en interactions médicamenteuses pour le diabète, l’hypertension et les problèmes cardiaques : il faut donc prendre des précautions et demander conseil auprès de son médecin.

Quelques généralités pour bien connaître le gingembre

  • Nom scientifique : Zingiber officinale
  • Plante d’origine d’Inde dont on utilise le rhizome en cuisine et en médecine traditionnelle, il est un ingrédient de premier plan dans la cuisine asiatique. Le gingembre est utilisé pour agrémenter aussi bien les mets relevés et salés que les recettes les plus douces et sucrées.
  • Le choisir ? La racine doit être bien ferme à la couleur brun clair, à la chair jaune pâle, juteuse et très parfumée. Son goût est épicé, âcre et citronné : séché, en poudre ou confit, il est moins piquant que frais. En cuisine, le gingembre doit être épluché avant d’être râpé ou coupé en brunoise ou julienne…et ajouté en fin de cuisson. Il se conserve au frais plusieurs jours.