Santé / Bien-être | A la découverte de l’apithérapie et de ses bienfaits naturels
Santé / Bien-être

A la découverte de l’apithérapie et de ses bienfaits naturels

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 18 janv. 2022
abeille miel

Les produits de la ruche, sécrétés par l’abeille ou récoltés et transformés par elle, sont de précieux atouts santé. Miel, propolis, pollen ou encore gelée royale, détaillons les qualités de ces produits naturels consommés depuis la nuit des temps.

Sa majesté, le miel 

Tout commence par le nectar (la matière première du miel), composé de 15% de sucres et 85 % d’eau, ce carburant indispensable aux abeilles (qui en font du miel)… qui va subir de multiples transformations pour être assimilable à l’insecte et à l’homme.

  • L’eau est ainsi absorbée et les sucres transformés une première fois.
  • Ensuite, elles y ajoutent, au cours de leur vol vers la ruche, des germes digestifs issus de leur jabot, les lactobacilles.
  • Régurgitées par 40 à 50 ouvrières, qui l’enrichissent en enzymes, le nectar est alors concentré à 80 % de sucres et déposé dans une alvéole, fermée à la cire.

Bien à l’abri de l’oxygène et de l’humidité, il renferme des minéraux (potassium, calcium…), des acides aminés et des enzymes. Cette solution concentrée en sucres :

  • assèche et désinfecte les plaies d’où réparation et cicatrisation des blessures.
  • possède des propriétés anti-infectieuses (les inhibines).
  • développe des flavonoïdes antioxydants et anti-inflammatoires, bien utiles pour traiter les infections (les pharyngites par exemple).
  • est la bienvenue pour un resucrage rapide en cas d’effort.

La propolis, l’arme antimicrobienne

Au printemps et en automne, les abeilles récoltent la fine pellicule de résine, qui protège les bourgeons des arbres (peupliers et châtaigniers). Elles transportent la résine jusqu’à la ruche où elles la mélangent avec leurs sécrétions salivaires, pollen et cire, produite par leurs glandes cirières. La propolis est née et récupérée par grattage des parois de la ruche. Elle est composée de résines, d’huiles essentielles, de cires, de vitamines, d’oligoéléments (silice et zinc) et de flavonoïdes, donc un concentré  d’antimicrobien naturel qui :

  • réinitialise le système immunitaire,
  • combat virus et bactéries,
  • préserve la flore intestinale
  • fluidifie les sécrétions et apaise les maux de gorge,
  • accélère la remise sur pied en cas de grippe, par exemple.

Le pollen, la solution plurielle

En butinant, les abeilles embarquent, collés à leurs poils le pollen des fleurs…elles en font des petites pelotes avec de la salive et du nectar sucré qui sont récupérées à l’entrée de la ruche (dans une trappe prévue pour la collecte). Ce pollen est un concentré de protéines végétales, vitamines, acides aminés essentiels, enzymes, fibres et même des ferments lactiques. De ce fait, il est bon :

  • comme soutien du système immunitaire, antioxydant, stimulant,
  • aide à la fluidité du transit,
  • à la bonne santé des cheveux, de la peau et des ongles.

La gelée royale, « le lait des abeilles »

Elle est fabriquée au fur et à mesure par les jeunes abeilles en fonction des besoins de la ruche à partir du pollen et des enzymes ; elle nourrit les couvains et la reine. Riche en lipides, la gelée royale est :

  • bactéricide et virucide,
  • un stimulant cognitif,
  • et un puissant euphorisant antidépresseur.