Retour X
Santé / Bien-être | La téléconsultation : comment ça marche ?
Santé / Bien-être

La téléconsultation : comment ça marche ?

Proposé par Pauline Picquette - le 18 mai 2021

Consultation médicale réalisée à distance, cette pratique connaît un vif essor depuis deux années, crise sanitaire oblige. Voie nouvelle pour améliorer l’organisation du système de santé, la télémédécine prône de nombreux points forts : accès aux soins facilité au plus grand nombre, prise en charge plus rapide, réduction des déplacements inutiles, aide à la coordination entre les différents professionnels de santé, optimisation de temps pour le corps médical...

Qu’en penser ? Quelles personnes sont-elles concernées ? Dans quel cadre peut-on consulter ? Comment une téléconsultation se déroule-t-elle ? Nous faisons le point.

Quelques mots sur la téléconsultation médicale 

La téléconsultation, késako ? Il s’agit d’une « consultation réalisée à distance d’un patient par un médecin (généraliste ou de toute autre spécialité médicale), le patient pouvant être assisté ou non, à cette occasion, par un autre professionnel de santé (ex : médecin, infirmier, pharmacien…)* ».

Vous souhaitez prendre votre premier rendez-vous virtuel ? Quelques informations sont importantes à prendre en compte : 

Tout d’abord, il est indispensable d’avoir l’aval de son médecin traitant pour effectuer une téléconsultation, notamment dans le cadre du parcours des soins coordonnés. 

Cependant, certaines exceptions existent : 

  1. Si le patient est âgé de moins de 16 ans ;
  2. Si vous êtes dans une situation d’urgence ;
  3. Si vous souhaitez prendre rendez-vous avec un spécialiste en accès direct : ophtalmologue, stomatologue, gynécologue, psychiatre (ou neuropsychiatrie), pédiatre, chirurgien (local ou maxillo-faciale).
  4. Si vous n’avez pas de médecin traitant ou que ce dernier n’est pas disponible (selon l’état d’urgence de la situation).

Important ! Une téléconsultation ne remplace en aucun cas la pratique présentielle. Pendant la crise sanitaire, elle a, certes, été extrêmement utile. Elle est également souvent utilisée pour aider les patients en difficulté à avoir un rendez-vous rapidement (urgence), ou dans le cadre d’un déménagement... Mais il est important d’alterner rendez-vous « virtuels » et « physiques ».

Zoom sur le paiement d’une téléconsultation 

  • Quels prix ? Les mêmes tarifs sont appliqués qu’une consultation en face-à-face, tout comme les soins prescrits et les modalités de remboursement.
  • Quels modes de paiement ? Le chèque, le virement bancaire, le paiement en ligne (carte bleue...) ou l’application du tiers-payant.

Deux types de téléconsultation

Il existe 2 façons de « téléconsulter » un praticien :

  1. Réaliser une téléconsultation depuis son domicile, via un téléphone portable, un ordinateur ou une tablette. Pour ce faire, il faudra avoir accès à une caméra depuis son appareil et être connecté(e) à internet. La consultation se fera alors en vidéo avec le médecin ou le spécialiste : avant votre rendez-vous, vous recevrez un « lien internet » qui vous conduira, tout comme un rendez-vous physique, au cabinet ; il vous faudra être ponctuel(le), et suite à la consultation, vous recevrez - si nécessaire - une prescription par voie postale ou électronique.
  2. En dehors du domicile via une borne ou une cabine de téléconsultation. Il est possible de trouver ce type d’équipements dans certaines entreprises, pharmacies ou lieux publics. Ces bornes permettent ainsi d’être mis en relation avec son médecin traitant par exemple, durant une vingtaine de minutes environ.

Bon à savoir ! Quelques avantages aux bornes et/ou cabines de téléconsultation : la présence d’équipements - très utiles pour effectuer un diagnostic - tels qu’un thermomètre, tensiomètre, otoscope, dermatoscope,...

* Source Ameli.fr.