Retour X
Santé / Bien-être | Tendinite : quels sont les gestes qui font du bien ?
Santé / Bien-être

Tendinite : quels sont les gestes qui font du bien ?

Proposé par Pauline Picquette - le 13 sept. 2021

On a trop forcé, aïe, on a mal… un mouvement exécuté d’une manière indélicate, un geste trop répétitif, un mauvais échauffement (ou pas du tout) et le tendon nous donne du fil à retordre, voire une douleur insupportable. On a tous et toutes connu un jour ou l’autre une tendinite : voici quelques bons réflexes pour vite la soulager.

C’est quoi une tendinite ?

C’est l’inflammation (due au frottement du tendon contre l’os) d’un tendon ou de sa gaine, les tendons étant des sortes de « cordes », constituées de fibres collagènes permettant d’attacher les muscles aux os. La tendinite s’accompagne parfois d’un gonflement au niveau du tendon atteint : la douleur peut être chronique. Elle atteint en général l’épaule, le poignet, le tendon d’Achille, le coude, le genou… Elle peut aussi être calcifiante, donc elle ne faut pas la négliger.

Les bons gestes

  • Le repos : La tendinite survient quand les tendons sont trop sollicités. Tant que la douleur est vive, il faut reposer le tendon pour qu’il cicatrise et retrouve sa résistance et son élasticité. C’est seulement après avoir mis l’articulation au repos pendant quelques jours que l’on pourra reprendre les activités quotidiennes sous réserve d’y aller doucement.
  • Le froid : Pour soulager le tendon enflammé et l’aider à dégonfler, il faut placer un linge sur la zone touchée avant de poser une poche de glace par-dessus. Patientez 15 minutes et renouvelez l’opération.
  • La compression : On adopte le principe de « compresser pour soulager » en mettant une bande de contention ou en faisant un bandage sur la partie douloureuse pour faire dégonfler le tendon et récupérer en mobilité. On ne serre pas trop et on retire la bande dès que l’inflammation a diminué.
  • Le pharmacien : Il peut donner son avis et prescrire un antidouleur en phase aigüe, mais pour une brève durée car le traitement risque d’entraver la mise au repos du tendon.
  • Le médecin : Si la douleur est très forte et si tu peux difficilement bouger l’articulation enflammée ou si il n’y a aucune amélioration après 48 h de repos, le médecin pourra décider d’immobiliser le tendon avec une orthèse, une attelle ou même un plâtre, prescrire un anti-inflammatoire et te diriger vers un kiné pour une rééducation fonctionnelle. Il pourra aussi te prescrire des examens complémentaires, type radio ou IRM, afin d’évaluer la gravité de la blessure.

D’autres astuces pour soulager une tendinite 

  • La poche chaud-froid qui soulage rapidement grâce aux bienfaits naturels de la cryothérapie (froid) et qui décontracte efficacement grâce aux bienfaits de la thermothérapie (chaud). Elle est simple d’utilisation, réutilisable et se place au micro-ondes, bain-marie, réfrigérateur ou congélateur.
  • Les huiles essentielles possèdant des propriétés antalgiques et inflammatoires :  la gaulthérie couchée, l’eucalyptus citronné ou encore L’hélichryse italienne.