Actualités | La Suisse vote en faveur de la sortie du nucléaire
Actualités

La Suisse vote en faveur de la sortie du nucléaire

Emilia Capitaine Publié par Emilia Capitaine - le 22 mai 2017
éolienne

La Suisse sortira progressivement du nucléaire et intensifiera le déploiement des énergies renouvelables. Cette orientation de la politique énergétique du pays a été approuvée lors d’un référendum, qui s’est tenu ce dimanche 21 mai 2017.  

Une sortie progressive du nucléaire  

À l’occasion d’un référendum qui s’est tenu ce dimanche 21 mai 2017, les Suisses se sont prononcés en faveur d’une loi sur l’énergie, qui vise à abandonner progressivement l’énergie nucléaire et à la remplacer par des énergies renouvelables (le solaire et l’éolien notamment). « Pour tous les écologistes, qu'ils soient politisés ou non, c'est un jour historique dans le pays », a déclaré la députée des Verts, Adèle Thorens Goumaz, à la télévision suisse publique RTS.

La loi soumise au vote des Suisses fixe notamment des valeurs indicatives de consommation énergétique par personne et par année, et prévoit une réduction de 16 % de la consommation d’énergie par rapport à l’an 2000 d’ici 2020 et de 43 % d’ici à 2025. Par ailleurs, elle interdit toute construction supplémentaire de centrale nucléaire.

Un projet qui ne fait pas l’unanimité

À court terme, cette loi n’aura pas d’impact sur l’environnement ou la sécurité locale, dans la mesure où le démantèlement des réacteurs nucléaires peut s’étaler sur plusieurs décennies. Toutefois, le résultat du référendum est révélateur d’une évolution des mentalités en Suisse, pays qui compte cinq réacteurs nucléaires. Après la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon en 2011, le gouvernement a lancé une nouvelle stratégie énergétique, dont le premier volet est représenté par la loi qui vient d’être votée.  

Toutefois, la fin progressive du nucléaire au profit des énergies renouvelables n’a pas que des partisans. Les opposants à la loi sur l’énergie estiment qu’elle occasionnera des coûts et réduira les sources d’énergie fiables. Ils ont également exprimé des inquiétudes sur une possible dénaturation du paysage suisse si les champs d’éoliennes et les panneaux solaires se multiplient.

Vous aimerez aussi : Les priorités environnementales du quinquennat d’Emmanuel Macron