Tourisme / Voyage | L'itinéraire en France d'août - Le long de la frontière suisse
Tourisme / Voyage

L'itinéraire en France d'août - Le long de la frontière suisse

Laura J. Publié par Laura J. - le 15 août 2022

Pour fuir un peu la chaleur estivale, il n’y a rien de mieux que de monter en altitude. Pourquoi ne pas ainsi longer la frontière suisse et découvrir entre deux montagnes somptueuses des villes tranquilles gorgées de beauté ? Un mode de vie doux, les splendeurs des Alpes et les plaisirs gourmands : il n’en faudra pas davantage pour vous convaincre de revenir…

De Bâle au Parc du Doubs

La troisième métropole de Suisse ne dépasse pas les 180 000 habitants : la douceur de vivre est donc au rendez-vous dans cette agglomération au patrimoine architectural époustouflant. Sur les bords reposants du Rhin, Bâle est la ville à visiter à pied, notamment du fait que son centre soit presque entièrement piéton et relativement petit. C’est surtout sur les collines du Grand Bâle que vous trouverez les plus beaux sites. La cathédrale de grès rose, les bâtisses médiévales et Renaissance, les hôtels particuliers, l’église Saint-Léonard mais aussi la place du Marché sont autant de points d’intérêt à ne pas rater.

Prenez ensuite la route et longez la frontière vers le sud jusqu’au parc naturel régional du Doubs qui vous offrira de superbes balades. N’hésitez pas à faire une halte à Montbéliard en chemin.

La région du Jura

Si vous aimez la montagne, alors en poursuivant encore votre route toujours vers le sud, vous allez découvrir le Parc naturel régional du Jura Vaudois (côté suisse) et du Haut-Jura (côté français). Lacs, forêts, cascades ou hauts sommets : à vous de voir ce que vous préférez…

Du côté helvète, c’est le Lac de Joux (et ses alentours) que nous vous conseillons d’explorer en priorité. Vous y rencontrerez d’ailleurs des chamois en pagaille, au milieu d’une flore éblouissante. La région de la Roche du Creux ainsi que les hauteurs du Noirmont sont aussi des destinations à ne pas manquer.

De Genève à Evian les Bains

En poursuivant votre chemin, vous arrivez sur la superbe ville de Genève – qui mérite à elle seule au moins une journée entière de visite. Le chef-lieu de la région romande regorge en effet de musées et attractions en tout genre. Prenez également le temps d’arpenter les bords du Lac Léman autour duquel la ville s’est constituée et faites pourquoi pas un tour en bateau.

Longez ensuite le lac vers le nord et visitez au passage le village médiéval d’Yvoire, la ville de Thonon-les-Bains puis Evian. Après les longues escapades réalisées jusqu’à présent, un petit tour par les Thermes d’Evian vous permettront de vous ressourcer avant de reprendre la route.

Du Lac Léman au Mont-Blanc

A Evian, vous aurez fait le plein d’énergie, cela tombe bien car le plus haut sommet d’Europe vous attend maintenant… Vous allez quitter les eaux cristallines du lac pour commencer à prendre de l’altitude avant d’atteindre votre destination finale : la Mont-Blanc.

Sur votre route, vous allez pouvoir découvrir des sommets certes moins élevés mais toutefois spectaculaires, comme par exemple les Cornettes de Bise, les Dents Blanches, la Tour Sallière et son superbe lac côté helvète, le Cheval Blanc ou encore l’Aiguille du Chardonnet.

Une fois le Mont-Blanc atteint, il ne vous restera plus qu’à prendre le téléphérique de l’Aiguille du Midi depuis le centre de Chamonix. Laissez-vous porter pendant 20 minutes dans ces bulles offrant un panorama féérique et vous profiterez ensuite d’une vue à couper le souffle à plus de 3 800 mètres d’altitude…